Cửu-Long Võ-Đạo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cuu-Long Vo-Dao
Autres noms Cửu-Long Võ-Đạo en vietnamien
Domaine Percussion, trapping, Grappling, Armes traditionnelles
Pays d’origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine, Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Vietnam
Sport olympique Non

Le Cuu-Long Vo-Dao (en vietnamien Cửu-Long Võ-Đạo) est un art martial sino-vietnamien, une variante vietnamienne du kung-fu. Il est reconnu par les fédérations d’arts martiaux traditionnels au Viêt Nam et en France.

Appellation[modifier | modifier le code]

Cửu-Long Võ-Đạo signifie « voie martiale des 9 dragons » Cửu-Long étant aussi le nom vietnamien du fleuve Mékong d'Asie du Sud-Est. Il représente les neuf branches qui se jettent en mer de Chine méridionale. Les Cửu-Long ou "9 dragons" ont la responsabilité de diffuser l'esprit et la puissance de sa source mère vers les 9 directions du fleuve.

Origine martiale[modifier | modifier le code]

En 1945, Ho Chi Minh proclamait l’indépendance du Viêt Nam. C’est en cette période que fut créée la Fédération Cuu-Long Võ-Ðao. Neuf Maîtres d'arts martiaux chinois et vietnamiens tous spécialistes de deux disciplines se regroupèrent pour définir un style et former des pratiquants et moniteurs. L’un d’entre eux était grand maître des techniques des points sensibles. Mais tous avaient une formation issue des techniques kỹ thuật điếm. Le Cửu-Long Võ-Đạo enseignait donc 18 disciplines d’armes traditionnelles (bâton, poignards, sabre, épée, double épée, lance, hallebarde, chaîne, éventail, fléau, tonfa), des Quyên issus du Võ-Lâm, les 72 techniques de base Thất Thập Nhị Huyền Công, les techniques de combat poings-pieds, de casse et des points sensibles.

En 1969, d’un commun accord ils décidèrent de transmettre tout leur savoir à neuf pratiquants qui seraient évalués sur leur valeur morale et martiale. Pour cela, ils organisèrent dans tout le pays une grande compétition de technique et combat traditionnel. Pendant trois ans de très nombreux pratiquants de différents styles se mesurèrent. En 1971, les noms des neuf Dragons successeurs de ces vénérables furent annoncés.

Jusqu'à la capitulation du Sud-Viêt-Nam en 1975 plus de 150 moniteurs furent formés. le 2 juillet 1976, le Nord Viêt Nam annexe le Sud du pays pour créer la République socialiste du Viêt Nam. Saigon est renommée Hô Chi Minh Ville en l'honneur du président précédent du Nord Viêt Nam. À cette même période, les 3 premiers Dragons (Lam-Chanh-Dung d’origine chinoise, Huynh-Van-Sanh, Tran-Hoai-Ngoc) afin de poursuivre leur enseignement ouvrirent l'école Thanh-Nghia Duong, voie qui aide les jeunes. De nombreux jeunes pratiquants y travaillaient. Mais rapidement, le nouveau gouvernement engagea le Sud-Viêt-Nam dans une politique de nationalisation des entreprises et de collectivisation, et les jeunes partirent pour de nouvelles activités.

Le Cửu-Long Võ-Đạo aujourd’hui[modifier | modifier le code]

En 1979, le troisième Dragon maître successeur de la deuxième génération Tran Hoai-Ngoc[1] se fixa le but de faire connaître et de partager les techniques traditionnelles chinoises et Vietnamiennes du Võ-Thuât Co Truyên. La tâche ne fut pas simple, mais en 1980, de jeunes Français pratiquaient les techniques de bases Cửu-Long Võ-Đạo dans le pays nantais. En 2005, le Cửu-Long Võ-Đạo sous l'égide de Maître Tran Hoai-Ngoc, enseigne dans neuf écoles les dernières étant en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, regroupant plus de 500 pratiquants.

L’enseignement[modifier | modifier le code]

On semble parfois croire que les arts martiaux en France se résument au judo et au Karaté. Ces Fédérations ne peuvent plus masquer une réalité profonde. Aujourd’hui les pratiquants s’orientent vers la richesse. Maître Tran-Hoai-Ngoc, met ses écoles au service des besoins régionaux de formation des pratiquants d’arts martiaux traditionnels. L’enseignement du Kung-Fu est riche, basé sur les techniques traditionnelles et la philosophie du Vo-Lâm. Les Võ Sinh à partir de l’âge de six ans reçoivent un enseignement martial traditionnel, c’est-à-dire une discipline du corps et de l'esprit. Ils étudient les techniques de base, les 18 disciplines d'armes traditionnelles, les diverses techniques de combat, les Quyên ancestraux de l’école et de la Fédération vietnamienne. Les plus avancés étudient également les arts énergétiques internes, en particulier le Qi Gong qui signifie littéralement « maîtrise de l’énergie » ou encore « travail du souffle », comme l’indiquent d’ailleurs les deux sinogrammes 气功 (chinois simplifié) 氣功 (chinois traditionnel) qui servent à le désigner : Qi (souffle, énergie) et gong (travail, accomplissement, discipline). Pour résumer, pendant au moins une douzaine d’années l'élève passe successivement par quatre phases, chacune portant sur trois années environ suivant le degré d'aptitude.

72 unités d’action Cửu-Long Võ-Đạo: Thất Thập Nhị Huyền Công[modifier | modifier le code]

  • Techniques de positions : Bộ Pháp

Thượng bộ positions hautes - Trung bộ positions moyennes - Hạ bộ positions basses.

  • Techniques de mains : Thủ pháp

Bộ thủ chỉ techniques de pique de doigts - Bộ hùng chưởng techniques de frappe de paume - Bộ cương đao techniques de tranchant de main - Bộ thôi sơn techniques de coups de poing - Bộ phượng dực techniques de coups de coude - Bộ bát tuyệt môn quyền technique de blocage.

  • Techniques de coups de pied : Cước pháp

Tiền cước coups de pied vers l’avant - Hậu cước coups de pied vers l’arrière - Hoành cước coups de pied circulaires - Phi cước coups de pied sautés - đá ở tinh hoàn coup de pied central.

Les ceintures[modifier | modifier le code]

Les ceintures que portent les pratiquant de l’école Cuu-Long Vo-Dao se basent sur les 5 éléments dont les couleurs sont officiellement reconnues par la fédération vietnamienne[2].

  • La ceinture noire (bleue) représente l'eau / l'énergie
  • La ceinture verte représente le bois / le vent
  • La ceinture jaune représente la terre / l'intégration
  • La ceinture rouge représente le feu / le sang
  • La ceinture blanche est celle du Maître.

Tradition[modifier | modifier le code]

Il est de tradition d’inviter chaque année des maîtres de la Fédération vietnamienne afin qu’ils transmettent leur savoir aux pratiquants français. C’est pour cette raison que la télévision officielle vietnamienne NTV9 a diffusé en 2005 un reportage montrant l’enseignement Cửu-Long Võ-Đạo en France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « -Instructeurs- | Cửu-Long Võ-Đạo », sur www.cuulongvodao.com (consulté le 2 décembre 2016)
  2. « Les ceintures de l'école - Cuu Long Vo Dao Ancenis », sur www.cuulongvodaoancenis.com (consulté le 2 décembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]