Cédric Morgan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cédric Morgan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Jean-Yves QuenouilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Cédric MorganVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction
Prix Breizh ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Cédric Morgan, nom de plume de Jean-Yves Quenouille, est un écrivain français né à Vannes (Morbihan) le [1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les sirènes du Pacifique, (éditions Mercure de France), 2021.
  • Le goût du vent sur les lèvres, éditions Les Escales, 2017.
  • Une femme simple, éditions Grasset, mars 2014 -- Prix Bretagne-Breizh 2015
  • Kafka ramait le dimanche, 2009, éditions Phebus -- faux polar
  • Oublier l'orage, 2005, éd. Phebus
  • Le Bleu de la mer, 2003, éd. Phebus — prix du roman de la ville de Carhaix, sélection Interallié
  • Le Bonheur en douce, 1999, éd. Phebus — sélection Prix des Libraires
  • L'Enfant perdu, 1995, éd. Phebus — sélections Renaudot, Femina et Interallié
  • Les Ailes du tigre, 1993, éd. Phebus
  • Cet hiver-là, 1991, éd. Phebus

Cédric Morgan a créé et animé une revue de poésie, Incendits, parue entre 1975 et 1995 avec l'aide du Centre national des lettres, revue qui a publié nombre de poètes contemporains alors peu connus, tels que Hedi Kaddour et Roger Goffette.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « k-libre - auteur - Cédric Morgan », sur www.k-libre.fr (consulté le 1er mars 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]