Bulbophyllum imbricatum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bulbophyllum kamerunense)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bulbophyllum imbricatum
Description de l'image Bulbophyllum imbricatum GotBot 2015 002.jpg.
Classification APG III (2009)
Règne Plantae
Clade Angiospermes
Clade Monocotylédones
Ordre Asparagales
Famille Orchidaceae
Genre Bulbophyllum

Nom binominal

Bulbophyllum imbricatum
Lindl., 1841[1]

Synonymes

  • Bulbophyllum congolense (De Wild.) De Wild.[1]
  • Bulbophyllum gilletii (De Wild.) De Wild.[1]
  • Bulbophyllum kamerunense Schltr.[1]
  • Bulbophyllum laurentianum Kraenzl. ex De Wild. & T.Durand[1]
  • Bulbophyllum stenorhachis Kraenzl.[1]
  • Megaclinium congolense De Wild.[1]
  • Megaclinium gilletii De Wild.[1]
  • Megaclinium hebetatum Kraenzl.[1]
  • Megaclinium imbricatum (Lindl.) Rolfe[1]
  • Megaclinium laurentianum (Kraenzl. ex De Wild. & T.Durand) De Wild.[1]
  • Megaclinium strobiliferum (Kraenzl.) Rolfe[1]
  • Phyllorkis imbricata (Lindl.) Kuntze[1]

Bulbophyllum imbricatum est une espèce de plantes de la famille des Orchidées et du genre Bulbophyllum, présente dans plusieurs pays d'Afrique tropicale : Sierra Leone, Liberia, Côte d'Ivoire, Ghana, Nigeria, Cameroun, région continentale de la Guinée équatoriale, île de Sao Tomé (Sao Tomé-et-Principe), Gabon, République centrafricaine, République démocratique du Congo[2].

Description[modifier | modifier le code]

C'est une plante à fleurs tigrées de violet foncé sur fond blanc et dont l’inflorescence est brun pourpre[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l et m The Plant List, consulté le 22 décembre 2018
  2. Tariq Stévart et Faustino de Oliveira, Guide des orchidées de São Tomé et Príncipe, São Tomé, ECOFAC, , 258 p. (lire en ligne [PDF]), p. 120
  3. « Spécimen - Bulbophyllum kamerunense Schltr. », sur science.mnhn.fr (consulté le 27 juin 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :