Bubble and Scrape

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bubble and Scrape

Album de Sebadoh
Sortie 26 avril 1993
Durée 46:12
Genre Rock indépendant
Auteur Lou Barlow
Compositeur Lou Barlow, Eric Gaffney, Jason Loewenstein
Producteur Bob Weston, Brian Fellows, Paul McNamara
Label Sub Pop

Albums de Sebadoh

Bubble and Scrape est un album de Sebadoh, sorti en 1993.

L'album[modifier | modifier le code]

Bubble and Scrape est enregistré dans un ancien abattoir avec l'aide de Bob Weston[1]. L'album se vend à 10 000 exemplaires la semaine de sa sortie[1]. Eric Gaffney quitte le groupe peu de temps après[1]. Il est remplacé par Bob Fay[1]. À propos de Bob Fay, Lou Barlow affirme que « c’était un batteur assez rudimentaire, pas très bon. En fait, non, il était carrément mauvais (Rires.) Mais peu importe, ça nous allait très bien à l’époque. »[2].

En 2000 NME le classe à la 9e place de son Top 30 Heartbreak Albums. Il fait partie des 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie.

Titres[modifier | modifier le code]

Les trois membres du groupe se sont partagés la composition des titres.

  1. Soul and Fire (Barlow) (3:46)
  2. Two Years Two Days (Barlow) (3:07)
  3. Telecosmic Alchemy (Gaffney) (2:15)
  4. Fantastic Disaster (Gaffney) (3:33)
  5. Happily Divided (Loewenstein) (2:20)
  6. Sister (Loewenstein) (2:43)
  7. Cliche (Barlow) (2:27)
  8. Sacred Attention (Barlow) (2:47)
  9. Elixir Is Zog (Gaffney) (2:06)
  10. Emma Get Wild (Gaffney) (1:21)
  11. Sixteen (Loewenstein) (1:29)
  12. Homemade (Barlow) (5:02)
  13. Forced Love (Barlow) (3:19)
  14. No Way Out (Gaffney) (2:15)
  15. Bouquet for a Siren (Gaffney) (2:56)
  16. Think (Let Tomorrow Bee) (Barlow) (3:12)
  17. Flood (Loewenstein) (1:34)

Musiciens[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en)Dinosaur Jr : Timeline, Cam Lindsay, Exclaim!, Juillet 2009
  2. Entrevue anthologique avec Lou Barlow, Estelle Chardac et Thomas Bartel, Magic, 22 mars 2010