Buôn Ma Thuột

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Buôn Ma Thuột
Image dans Infobox.
La place principale de Buôn Ma Thuột (2008)
Nom officiel
(vi) Buôn Ma ThuộtVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(vi) Buôn Ma ThuộtVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Province
Capitale de
Superficie
377,18 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
536 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
340 000 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
901,4 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef-lieu de province (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
TGN
Site web

Buôn Ma Thuột (écrit aussi Buon Ma Thuat, Buon Me Thuat ou Ban Mê Thuột) est une ville du Viêt Nam d'environ 300 000 habitants, capitale de la province du Đắk Lắk dans les Hauts Plateaux du Centre.

C'est la ville la plus grande des Haut Plateaux et elle est connue comme la capitale régionale du café. Elle était originellement peuplée par les Ê Đê (du groupe ethnique des Rhade), mais du fait des politiques d'acculturation active et de migrations massives de colons de l'ethnie dominante Viêt après la guerre du Viêt Nam, seuls 40 000 habitants font aujourd'hui partie d'ethnies montagnardes.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1904, la province de Đắk Lắk a été établie par les Français et Buôn Ma Thuột a été choisi comme centre administratif provincial, plutôt que la ville de Đôn sur la rivière Srepok. Au centre de la ville se trouvait Prison de Buôn Ma Thuột (vi), un des camps de prisonniers les plus brutaux établis par l'administration coloniale française pour emprisonner les résistants à la colonisation. Buôn Ma Thuột a été à l'origine colonisé par les Rhades, mais en raison de l'arrivée du Việt après la guerre du Vietnam et de la politique active d'acculturation, moins de 15% (environ 40 000) sont encore des Montagnards. Une bataille importante s'y est déroulée à la fin de la guerre du Vietnam.

Transports[modifier | modifier le code]

Buôn Ma Thuột est desservie par l'Aéroport de Buôn Ma Thuôt.

Culte[modifier | modifier le code]

La ville est le siège du diocèse catholique du même nom, avec la cathédrale du Sacré-Cœur, construite en 1957-1958.

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Dans le roman Terre des oublis de Dương Thu Hương au chapitre XVII (page 474 dans l'édition le livre de poche).

Dans le roman Le sympathisant de Viet Thanh Nguyen au chapitre XIV.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Buôn Ma Thuột est la ville de naissance de l'écrivain américain Viet Thanh Nguyen, Prix Pulitzer de la fiction 2016 pour Le Sympathisant.

Dans "Sur La Route Mandarine" de Roland Dorgelès - Albin Michel Editeur (1925) au chapitre XIII "CHEZ LES MOÏS" Découverte de Banmethuot par l'auteur... Etonnement !

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :