Philippe Rostan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Rostan.

Philippe Rostan est un réalisateur français, né à Buôn Ma Thuột, au Viêt Nam.

Carrière[modifier | modifier le code]

Philippe Rostan commence sa carrière comme assistant réalisateur auprès de metteurs en scène tels que Pierre Schoendoerffer (Diên Biên Phu, 1991), et Mathieu Kassovitz (Métisse, 1994). Il réalise un premier court métrage en 1993 (Les Nems moi non plus, avec Maxime Leroux et se lance dans le documentaire en 2002.

Il réalise plusieurs documentaires dont Le Petit Vietnam[1].

En 2009 Inconnu, présumé français raconte l'histoire des enfants nés d'une mère vietnamienne et d'un père inconnu présumé français pendant la guerre d'Indochine[2]. C'est le tout premier film qui traite de ce sujet, resté longtemps tabou dans la société française.

En 2010, Les Trois guerres de Madeleine Riffaud[3] est un hommage émouvant à Madeleine Riffaud, résistante, poétesse, amie de Pablo Picasso, Paul Éluard, Ho Chi Minh et surtout correspondante de guerre, qui a couvert les guerres d'Indochine, d'Algérie, et du Vietnam[4],[3].

Il remporte l'Étoile de la Scam 2011 pour Les Trois guerres de Madeleine Riffaud et le 3e Prix de la diversité France Télévisions/CNC/ACSE pour la fiction L'un est l'autre.

En 2012, il remporte une deuxième Étoile de la Scam 2012 pour Le Marché de l'amour[5] et le Grand Prix du Film Documentaire au Festival du Cinéma d'Alger pour Les Trois guerres de Madeleine Riffaud.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 2018 : Les Hmongs, entre terre et ciel
  • 2018 : La mission-fleuve
  • 2017 : Le dernier paradis des Kalinagos
  • 2015 : Le Dragon de Guyane, Mention spéciale du jury Terra Festival 2016
  • 2013 : Les Jumeaux maudits, Prix du documentaire Festival Quintessence d'Ouidah (Bénin) 2014
  • 2012 : L'Un est l'autre, téléfilm, Prix de la diversité France Télévision CNC ACSE
  • 2012 : Le Lotus dans tous ses états[6], Prix du Public du Festival de Vesoul 2013
  • 2011 : Le Marché de l'amour, Etoile de la Scam 2012
  • 2010 : Les Trois guerres de Madeleine Riffaud[7] Prix CNC 2011 des Images de la Diversité, "Etoile de la Scam 2011, Grand Prix du Film Documentaire du Festival du Cinéma d'Alger en 2012
  • 2009 : Inconnu, présumé français, Prix CNC 2010 des Images de la Diversité, Prix du public festival de Tours 2010
  • 2008 : Ho Chi Minh
  • 2007 : Le Petit Vietnam
  • 2002 : Cœur de Coréenne
  • 2001 : Chiec banh it
  • 1994 : Les Nems moi non plus

Producteur[modifier | modifier le code]

Assistant-réalisateur[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Reportages[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Modèle:Https://www.critikat.com/dvd-livres/dvd/le-petit-vietnam-inconnu-presume/(fr) http://www.film-documentaire.fr/Le_Petit_Vietnam.html,film,19393 Le petit Vietnam], Film-documentaire
  2. (fr) Inconnu, présumé français, Film-documentaireModèle:Http://eastasia.fr/2012/02/27/inconnu-presume-francais-de-philippe-rostan-vesoul/
  3. a et b « LES TROIS GUERRES DE MADELEINE RIFFAUD », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne, consulté le 2 janvier 2020)
  4. (fr) Les trois guerres de Madeleine Riffaud, Film-documentaire
  5. (fr) http://www.film-documentaire.fr/Le_Marché-amour.html,film,35227 Le Marché de l'amour], Film-documentaire
  6. (fr)http://www.insomnia-sales.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=1382&lang=en
  7. « Tous les combats de Madeleine Riffaud », sur L'Humanité, (consulté le 2 janvier 2020)
  8. a b et c « Les Trois guerres de Madeleine Riffaud », sur Scam.fr (consulté le 2 janvier 2020)
  9. « Palmarès 2016, long et court-métrage | Terra Festival - 27 mars au 4 avril 2020 », (consulté le 2 janvier 2020)
  10. a et b « Le Marché de l'amour », sur Scam.fr (consulté le 2 janvier 2020)
  11. « Clôture du Festival international du cinéma d'Alger (Fica) : yema de Djamila Sahraoui primé », sur www.elmoudjahid.com (consulté le 2 janvier 2020)
  12. « FICA : "Yema" et "Les trois guerres de Madeleine Riffaud" primés », sur Djazairess (consulté le 2 janvier 2020)
  13. liberte-algerie.com, « L’engagement sous ses différentes formes : Toute l'actualité sur liberte-algerie.com », sur http://www.liberte-algerie.com/ (consulté le 2 janvier 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]