Briefing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Salle de briefing typique

Un briefing[1], réunion d'information, réunion préparatoire[2], breffage[3],[4] ou encore séance préparatoire est une conférence militaire ou civile, destinée à préparer une mission, une opération militaire ou civile ou encore une bataille. Typiquement, le briefing a lieu dans une structure spécialement équipée : la salle de briefing, salle de conférence, salle de réunion, etc.

Dans le domaine militaire, le briefing réunit tout ou partie des soldats désignés pour remplir la mission qui est présentée. Il est généralement présidé par un ou plusieurs officiers annonçant les objectifs et toutes les informations nécessaires à la réalisation de l'événement militaire.

Après l'opération, on parle de débriefing (parfois traduit en « post-évaluation à chaud »[5]) ou encore d'une réunion bilan[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De l'anglais to brief qui signifie « donner des instructions »
  2. « réunion préparatoire », Grand dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française (consulté le 28 août 2016)
  3. « breffage », Grand dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française (consulté le 28 août 2016)
  4. Jean-Thomas Léveillé, « Une relation sciemment soignée avec l'Arabie saoudite », sur http://www.lapresse.ca, La Presse,‎ (consulté le 28 août 2016) : « La Presse a obtenu grâce à la Loi sur l'accès à l'information les notes de breffage préparées pour le ministre des Affaires étrangères Stéphane Dion (...) »
  5. Variantes : réunion-bilan, séance d'évaluation ou interrogatoire de retour de mission, etc.
  6. « réunion bilan », Grand dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française (consulté le 28 août 2016)