Break (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un break est, en musique, une section ou un interlude instrumental ou de percussion d'un morceau, interrompant le flux rythmique de celui-ci. Il s'agit donc d'une coupure (break, en anglais) des sections principales d'un morceau.

Dans l'argot DJ, un break est un passage où tous les éléments chanson (voix, basses, etc.), à l'exception des percussions, disparaissent. En hip-hop et musique électronique, un court break est parfois désigner comme un drop et peut être accentué en coupant égalemant les percussion, à la différence d'un breakdown, une section où seule une partie, instrumentale ou vocale, joue tandis que les autres parties ont été enlevé[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bill Brewster, Frank Broughton, How to DJ Right: The Art and Science of Playing Records, New York: Grove Press (2003), (ISBN 0-8021-3995-7)
  • David Toop, Rap Attack 2: African Rap To Global Hip Hop. New York: Serpent's Tail (1991), p. 113-115, (ISBN 1-85242-243-2)
  • Peter Van der Merwe, Origins of the Popular Style: The Antecedents of Twentieth-Century Popular Music, Oxford: Clarendon Press (1989), (ISBN 0-19-316121-4)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bill Brewster, Frank Broughton, How to DJ Right: The Art and Science of Playing Records, New York: Grove Press (2003), p. 79, (ISBN 0-8021-3995-7)