Branchiostoma lanceolatum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Branchiostoma lanceolatum, l'amphioxus (parfois appelé lancelet) est un petit animal marin de la famille des Branchiostomatidae, un céphalochordé fusiforme sans appendice locomoteur, nageant par ondulation du corps.

Il ne possède ni cerveau ni squelette. Le tube nerveux présente un renflement au niveau de la tête appelé vésicule encéphalique. La bouche est entourée de cirres et s'ouvre sur un pharynx percé de 90 fentes branchiales débouchant dans une cavité atriale ouverte sur l'extérieur par un atriopore. Le système sanguin n'est pas centralisé mais constitué de plusieurs vaisseaux contractiles. Le sang ne contient pas de globules. Une chorde (issue du mésoderme) lui tient lieu de colonne vertébrale. À maturité sa longueur est de 4 à 8 cm, pour une hauteur de 6 à 8 mm et une largeur de 3 à 4 mm. Les Céphalocordés (Cephalochordata) ou Acrâniens, sont aussi un sous-embranchement d'animaux marins d'organisation relativement rudimentaire assez semblables d'apparence aux poissons.

Comprenant environ 25 espèces, ils vivent dans les eaux sombres des océans tempérés et tropicaux. Appartenant au groupe frère des Olfactoriens, ils sont des fossiles vivants qui ont donné origine aux vertébrés. Ils porttent des génomes, récemment séquencés, qui révèlent des données décisives à l’entendement de l´évolution [1].

Très rares sont les fossiles des lancelets, des corps mous qui disparaissent rapidement lorsqu'ils meurent. Parmi ceux-ci, on a découvert un fossil de Pikaia sur les Rocheuses canadiennes (schistes de Burgess) [2], de l’époque du cambrien, daté d’il y a environ 542 et 488 millions d’années, et quelques fossiles de chordés aussi dans le dépôt de fossile de Chengjiang, en Chine. [3] On a trouvé en 2017 un fossile intact de lancelet, à part d’autres chordés en état pareil de conservation qui l’ont précédé dans l´ évolution, sur les falaises de la côte nord de la péninsule de Peniche, au Portugal[4].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Branchiostoma vient du grec ancien branchia « branchie » et stoma « bouche », l'animal n'ayant pas de tête différenciée comme les vertébrés mais une bouche adjacente aux fentes branchiales ; Amphioxus vient du grec amphi' « double » et oxus « pointu », allusion à la forme du corps pointu des deux extrémités)[5].

Distribution[modifier | modifier le code]

On le trouve en Méditerranée et en mer Noire, dans l'océan Atlantique Nord-Est et Est Afrique, en Manche et en mer du Nord (Belgique).

Biotope[modifier | modifier le code]

L’amphioxus fait partie de l’endofaune marine, c’est-à-dire qu’il vit enfoui dans le substrat avec une préférence pour les fonds sablonneux, gravillonneux et sédimentaires grossiers de la zone littorale, jusqu'à environ une cinquantaine de mètres.

Schéma anatomique[modifier | modifier le code]

BranchiostomaLanceolatum PioM.svg

  1. vésicule encéphalique (ou vésicule cérébrale)
  2. chorde (ou notochorde)
  3. tube nerveux
  4. nageoire caudale
  5. anus
  6. intestin
  7. vaisseau sanguin
  8. atriopore (ou pore abdominal)
  9. cavité pharyngienne (ou cavité atriale)
  10. fente branchiale (×90)
  11. pharynx
  12. cavité buccale
  13. cirres buccaux
  14. bouche
  15. gonades
  16. senseur de lumière
  17. nerf
  18. métapleure (×2)
  19. cæcum hépatique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Introduction to the Cephalochordata, Mussée de paleontologie de Berkley
  2. The Burgess Shale
  3. Chengjiang Fossil Site, UNESCO
  4. PENICHEFOSSIL
  5. André Beaumont, Pierre Cassier, Daniel Richard, Biologie animale. Les Cordés : anatomie comparée des vertébrés, Dunod, (lire en ligne), p. 649.

Liens externes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :