Bougon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bougon
Bougon
Entrée d'un tumulus.
Blason de Bougon
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Arrondissement de Niort
Canton Celles-sur-Belle
Intercommunalité Communauté de communes du Haut Val de Sèvre
Maire
Mandat
Bernard Comte
2014-2020
Code postal 79800
Code commune 79042
Démographie
Population
municipale
180 hab. (2015 en diminution de 2,17 % par rapport à 2010)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 21′ 55″ nord, 0° 03′ 30″ ouest
Altitude Min. 80 m
Max. 137 m
Superficie 11,70 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Bougon

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Bougon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bougon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bougon

Bougon est une commune française, située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La région de Bougon est habitée depuis très longtemps, comme en témoignent les nombreux et très importants monuments mégalithiques qui s'y trouvent.

La commune de Bougon est un haut lieu de la Préhistoire et en particulier du néolithique : le dolmen de la Pierre Levée, sur la route d’Exoudun, et les tumuli situés sur la route de Pamproux en sont les preuves. La nécropole de Bougon est datée de 4700 ans av. J.-C., ce qui en fait la plus ancienne d'Europe.

Un musée de la préhistoire a été construit à proximité des tumuli par le conseil général des Deux-Sèvres.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
« De gueules au tumulus d’or maçonné de sable, cantonné de quatre tours aussi d’or maçonnées de sable. »

Économie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

L'agriculture tient une grande place dans la commune : les premiers signes d'agriculture de la façade Atlantique apparaissent à Bougon il y a 7000 ans.

On y produit le Bougon, un fromage au lait de chèvre.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le musée préhistorique est un lieu important pour le tourisme culturel, il a été mis en place pour valoriser et faciliter l'interprétation du tumulus de Bougon.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008   Rémy Jonchier[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Bougon, cela correspond à 2005, 2010, 2015[2], etc. Les autres dates de « recensements » (2006, 2009, etc.) sont des estimations légales.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
385 442 360 410 469 506 489 506 465
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
470 456 466 451 413 381 389 379 353
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
382 344 339 325 344 327 337 340 305
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
310 327 255 238 209 206 207 184 180
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  2. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 30 mars 2012)
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.