Bomfunk MC's

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bomfunk MC's
Pays d'origine Drapeau de la Finlande Finlande[1]
Genre musical Hip-hop[1], electro-funk[1], house[1]
Années actives 19982005
Labels Sony Music Entertainment, Universal Music
Composition du groupe
Anciens membres Raymond Ebanks (B.O. Dubb)
Ari Toikka
Ville Makinen (Mr Willy)
Riku Pentti
Okke Kuomolainen
Ismo Lappalainen (DJ Gismo)

Bomfunk MC's est un groupe de hip-hop finlandais. Fondé en 1998, il a pour leader Raymond Ebanks surnommé B.O. Dubb (autrefois connu sous le pseudonyme B.O.W.) et a pour principal producteur Jaakko Salovaara (aussi connu sous le pseudonyme « JS16 »).

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1999, le groupe sort son premier album In Stereo. Les singles Freestyler, Uprocking Beats et B-Boys and Flygirls qui en sont issus vont vite rencontrer le succès en Finlande. Il atteint de nombreux classements[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8],[9],[10],[11],[12]. Il est certifié double-disque de platine en Finlande[13], disque d'or en Suède, en Norvège, en Australie et en Nouvelle-Zélande[14],[15]. Il s'en écoulera 134 610 exemplaires en Finlande[13].

Grâce à ses débuts encourageants, le single Freestyler est lancé en Scandinavie et en Allemagne. Finalement, en 2000, le single Freestyler, qui reste à ce jour le plus gros succès commercial du groupe, sort dans toute l'Europe et devient numéro un des ventes. Au-delà de la réussite en Allemagne et au Danemark, il sera par exemple numéro un en Irlande, numéro deux au Royaume-Uni. Toujours en 2000, le groupe gagne le Best Nordic Act aux MTV Europe Music Awards.

En 2002, Bomfunk MC's sort l'album Burnin' Sneakers dont seront extraits les singles Super Electric, Live Your Life avec Max'C et Something Goin' On avec Jessica Folcker. Bien qu'ayant bien marché en Finlande, cette fois ci l'album ne rencontrera pas le succès international. En septembre 2002, DJ Gismo décide de quitter le groupe. Il sera rapidement remplacé par Riku Pentti (DJ) et Okke Kuomolainen (claviers), qui avec le bassiste Ville Makinen formaient auparavant le groupe The Skillsters Plus One. Après leur arrivée, sortait un remix de Back to Back.

En 2004, l'album Reverse Psychology, sorti sous le label Universal Music, est précédé du single No Way in Hell. Un autre single issu de l'album, Hypnotic (avec Elena Mady), devient un succès. La moitié de l'album est produite par JS16 et l'autre moitié par The Skillsters Plus One.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Raymond Ebanks alias B.O. Dubb - chant (1998-2005)
  • Ari Toikka - batterie (1998-2005)
  • Ville Makinen (Mr Willy) - basse, claviers (1998-2005)
  • Riku Pentti - DJ, claviers (2002-2005)
  • Okke Kuomolainen - claviers (2001-2005)
  • Ismo Lappalainen (DJ Gismo) - DJing (1998-2002)

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Bomfunk MC's | Biography & History | AllMusic sur AllMusic
  2. « Discography Bomfunk MCs », finnishcharts.com, Hung Medien (consulté le 20 juillet 2012)
  3. « Discography Bomfunk MCs », australian-charts.com, Hung Medien (consulté le 20 juillet 2012).
  4. (en) (de) « Discography Bomfunk MCs », austriancharts.at, Hung Medien (consulté le 20 juillet 2012).
  5. (de) « Chartverfolgung / Bomfunk MC's / Longplay », musicline.de, Media Control Charts (consulté le 20 juillet 2012).
  6. lightmedia.hu, « Top 40 album-, DVD- és válogatáslemez-lista - Hivatalos magyar slágerlisták », sur zene.slagerlistak.hu (consulté le 5 juin 2017).
  7. (nl) « Discografie Bomfunk MCs », dutchcharts.nl, Hung Medien (consulté le 20 juillet 2012).
  8. « Discography Bomfunk MCs », norwegiancharts.com, Hung Medien (consulté le 20 juillet 2012).
  9. (en) « Discography Bomfunk MCs », charts.org.nz, Hung Medien (consulté le 20 juillet 2012)
  10. « Discography Bomfunk MCs », swedishcharts.com, Hung Medien (consulté le 20 juillet 2012).
  11. (de) « Discographie Bomfunk MCs », hitparade.ch, Hung Medien (consulté le 20 juillet 2012)
  12. « Bombfunk MCs », The Official Charts Company (consulté le 20 juillet 2012).
  13. a et b The first web page presents the sales figures, the second presents the certification limits:
  14. (en) « ARIA Charts – Accreditations – 2000 Albums », Australian Recording Industry Association
  15. (en) (sv) « (Guld & Platina) ÅR 2000 » [PDF], International Federation of the Phonographic Industry (consulté le 20 juillet 2012), p. 6.

Liens externes[modifier | modifier le code]