Boletus fechtneri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bolet pâle)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bolet de Fechtner

Boletus fechtneri, en français le Bolet de Fetchner, est un champignon (Fungi) basidiomycète de la famille des Boletaceae, présent en Europe, plus précisément en Italie. Il a la forme typique des cèpes, caractérisée par un pied trapu et un chapeau hémisphérique, mais se distingue notamment par un pied jaune pâle et un chapeau beige et délavé. Comestible cuit et rare, on le trouve sur le sol crayeux des bois feuillus. Il semble que ce soit le dernier ancêtre commun du genre Boletus[précision nécessaire].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Nom scientifique accepté[modifier | modifier le code]

Boletus fechtneri Velen. (1922)[1],[2] - Nommé ainsi en 1922 en hommage au philosophe allemand Gustav Fechner.

Basionyme, synonymes, et binômes obsolètes[modifier | modifier le code]

  • Boletus appendiculatus subsp. pallescens Konrad 1929[1],[3]
  • Boletus pallescens (Konrad) Singer 1936[1]

Phylogénétique[modifier | modifier le code]

Il est considéré comme le dernier ancêtre commun (MRCA) des Boletus[4]

Noms vulgaires et vernaculaires[modifier | modifier le code]

Autrefois il était nommé Bolet pâle de son ancien nom scientifique, Boletus pallescens[1],[5].

Description[modifier | modifier le code]

Le champignon est boletoïde : il présente la silhouette des cèpes. Son chapeau, qui va de 8 à 20 cm, pousse d'abord hémisphérique jeune puis devient convexe et pulviné adulte.[précision nécessaire] Sa marge est excédentaire: son chapeau présente une bordure fine qui dépasse. Elle est légèrement teintée de rose. Le dessus du chapeau est lisse, velouté et feutré, il est tomenteux. Sa couleur va du gris-blanc au beige crème, du gris-brun au brun. La chair est blanche et n'est pas cyanescente. Les tubes sont jaunes mais cyanescents. Le pied est très légèrement réticulé, parfois rosé à la base. En été, il est rapidement véreux. Âgé, il présente une odeur désagréable.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Habitat[modifier | modifier le code]

Ce champignon, très rare, pousse isolé ou en petits groupes dans les bois de feuillus (hêtre, châtaignier, chêne) sur des sols calcaires de l'été à l'automne. Il serait plus rarement associée aux conifères[6]. Il convient de le laisser en place, il est en effet inscrit sur la liste rouge européenne en catégorie b (régression de grande ampleur, quelques extinctions nationales).

Répartition[modifier | modifier le code]

Il est signalé dans le nord de l'Italie, plus précisément en Émilie-Romagne et dans le sud de la France en Dordogne[7]

Confusions possibles[modifier | modifier le code]

On peut le confondre avec Boletus radicans, Boletus calopus, Boletus pulchrotinctus, ou encore avec Boletus pseudoregius et Boletus satanas

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Référence Index Fungorum : Boletus fechtneri Velen. 1922 (+ MycoBank) (consulté le )
  2. Velenovský, in: Ceské Houby 4–5: 704, 1922[réf. non conforme]
  3. Konrad, in: Bull. trimest. Soc. mycol. Fr. 44:73, 1929[réf. non conforme]
  4. (en) BTM Dentinger et al., « Molecular phylogenetics of porcini mushrooms (Boletus section Boletus) », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 57, no 3,‎ , p. 1276–1292 (lire en ligne)
  5. Comité des noms Français, Société mycologique de France
  6. http://www.funghiitaliani.it/index.php?showtopic=8733
  7. http://www.first-nature.com/fungi/boletus-fechtneri.php

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :