Blanche Sahuqué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Blanche Sahuqué
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Blanche LarrondeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Blanche Sahuqué (1860-1912) est une femme de lettres française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Blanche Larronde, d'origine anversoise, épouse en 1883 à Bordeaux Georges Sahuqué négociant, architecte naval et peintre. Elle aura deux filles, Gabrielle La liseuse, à Gabrielle S. et Adrienne. Elle est la tante de Carlos Larronde À un artiste futur À Carlos L, lui-même père de Olivier Larronde. Elle meurt à Arcachon en octobre 1912[1],[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le chemin solitaire Sansot 1908 Lire en ligne
  • L'amour découronné, roman Sansot 1910
  • Pages posthumes : Vers le couchant, suivi de Cyrille Sansot 1913 Lire en ligne
  • Elle collabore à La revue de France et des pays français [3]

Jugements[modifier | modifier le code]

La vie bordelaise no 1552, 1912 salue Une grande poétesse girondine : Blanche Sahuqué ; Alphonse Séché lui consacre une notice, suivie de quelques poèmes.

Son roman L'amour découronné est peu apprécié par le Mercure de France du 07 01 1910[4] ; La Belgique artistique et littéraire (Juillet-Septembre 1910) est plus élogieuse[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Burdigala n° 10 Échos : Blanche Sahuqué vient de mourir à Arcachon
  2. Références biographiques dans le livre de Christopher Todd Carlos Larronde poète des ondes - L'Harmattan, 2007- ; extraits consultables sur Google books, p. 30-31
  3. 1er février 1912
  4. Mercure de France
  5. Bibliographie