Bigoudi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bigoudi
Lockenwickler.jpg
Type
Outil, accessoire de coiffure (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Caractéristiques
Matériaux
Forme
Utilisation
Usage
Soins des cheveux (en), coiffureVoir et modifier les données sur Wikidata
image illustrant la mode et le vêtement image illustrant la coiffure
Cet article est une ébauche concernant la mode et le vêtement et la coiffure.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bigoudi (homonymie).

Un bigoudi est un ustensile de coiffure constitué d'un petit tube qu'on enroule dans les cheveux afin de les faire friser et de changer de coiffure.

Le diamètre d'un bigoudi varie de 2 à 4 cm.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Femme portant des bigoudis.

Les cheveux sont chauffés, et le bigoudi casse les liaisons hydrogène du cortex des cheveux, ces liaisons se reforment après que le cheveu est humidifié.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Grand Larousse du XIXe siècle précise que les premiers bigoudis, remplaçant au XIXe siècle les aiguilles doubles, la broche et les papillotes, sont de petites tiges de plomb entourées d’étoupe et recouvertes de cuir[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, Larousse, (lire en ligne), p. 729

Références[modifier | modifier le code]