Berthet One

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berthet.
Berthet One
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Activité

Berthet One, de son vrai nom Berthet Mahouahoua, est un auteur de bande dessinée français né en 1976.

Biographie[modifier | modifier le code]

Berthet One est né dans une famille de sept enfants. Sa mère était secrétaire, son père statisticien[1]. Il grandit à la cité des 4000 à La Courneuve, il échoue dans sa scolarité à Aubervilliers et tombe dans la délinquance à l'âge de 18 ans. En 2006, suite au braquage d'une bijouterie[2], il est condamné à dix ans de prison[1]. Au cours de sa détention, il reprend ses études et obtient un bac L et un BTS en communication[1]. Sa passion pour le dessin attire l’attention d'un enseignant[1]. En 2009, Berthet One remporte le grand prix de la 1re édition du Concours Transmurailles à Angoulême[1]. Ses dessins sont alors exposés lors du Festival international de la BD d'Angoulême. Il obtient une libération conditionnelle en février 2010, à mi-peine. Après sa sortie, par l'intermédiaire de Dominique Simonnot, Berthet One rencontre Cabu : « En fait, Cabu avait entendu que je citais systématiquement son nom quand on me demandait grâce à qui je m'étais mis au dessin »[1].

Sa vie carcérale lui inspire son premier album L’Évasion qui est publié en 2010 peu après sa libération et qui se vend à plus de 10 000 exemplaires[3]. Suit un second volume en 2015 : Vive la Liberthet - L'Évasion Tome 2.

Berthet One fonde en 2013 l'association Makadam pour organiser des ateliers pédagogiques autour du dessin « en prison, dans des écoles sensibles de banlieues et zones rurales ainsi que dans des médiathèques et autres maisons des jeunes et de la culture (MJC) »[1]. En 2012, il devient membre du jury pour le prix Transmurailles[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L’Évasion, éditions Indeez, 2010
  • Vive la Liberthet - L'Évasion Tome 2, éditions Boite à Bulles, 2015

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Alexandre Ferret 2015
  2. Mathilde Malnis, « Le dessinateur Berthet One à la rencontre des jeunes », La Provence,‎
  3. « Berthet One: de la prison à la bande dessinée », L'Express, (consulté le 31 mars 2013).
  4. La rédaction, « Berthet One. Ancien détenu, lauréat, et maintenant juré », Charente Libre,‎

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Clément Vogt, « Berthet One s'est fait la belle avec des bulles », (consulté le 22 avril 2015).
  • Mathilde Malnis et Berthet One, « Le fabuleux destin de Berthet One, repris de justice et artiste », La Provence,‎
  • Marie Persidat, « L'ex-braqueur devenu artiste fait entrer la BD dans la cité », Le Parisien,‎
  • Document utilisé pour la rédaction de l’article Alexandre Ferret, « BD : Berthet One, le rayon de couleur », Le Point,‎
  • Gwenael Bourdon, « Aubervilliers : Berthet One, récidiviste de l'évasion... en dessin », Le Parisien.fr,‎
  • David Livois, « De la cellule à la bulle. Dix détenus ont participé à des ateliers BD avec le dessinateur Berthet One, lui-même ancien pensionnaire de la maison d'arrêt. », Le Parisien,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]