Berlin et ses monuments

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Berlin et ses monuments est une exposition permanente du musée de la citadelle de Spandau, inaugurée en 2016 et consacrée aux statues et sculptures déboulonnées et retirées de l'espace public en Allemagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'exposition est inauguré en 2016[1].

Concept[modifier | modifier le code]

Les sculptures sont remises en contexte grâce à des explications historiques[1]. Les statues peuvent être touchées par les visiteurs, ce qui correspond à une manière de les désacraliser[2].

Collections[modifier | modifier le code]

Le musée Zitadelle héberge des anciennes statues historiques et politiques disposées à Berlin. Il dispose notamment d'un exemplaire du Décathlonien d'Arno Breker, et d'une tête de Lénine en granit appartenant à une statue en pied de 19 m réalisée par Nikolaï Tomski, et déterrée en 2015[3],[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Berlin: l'histoire allemande racontée par ses statues mises au rebut », sur LExpress.fr, (consulté le 15 mars 2021)
  2. « En Allemagne, les statues déboulonnées se retrouvent au musée », sur L'Obs (consulté le 15 mars 2021)
  3. Sébastien Vannier, « À Berlin, le cercle des statues disparues », sur ouest-france.fr, (consulté le 15 mars 2021)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]