Benjaminite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Benjaminite [1]
Catégorie II : sulfures et sulfosels[2]
Général
Classe de Strunz 2.JA.05e
Formule chimique (Ag,Cu)3 (Bi,Pb)7 S12
Identification
Masse formulaire 2,134.46 uma
Couleur gris; jaune; rouge cuivre; jaune gris.
Classe cristalline et groupe d'espace Prismatique ; C 2/c
Système cristallin Monoclinique
Réseau de Bravais Centré C
Macle Polysynthétique commun
Clivage non
Habitus Massif et en lamelles jusqu’à 6 mm, en intercroissance complexe de plusieurs phases étroitement liées.
Échelle de Mohs de 3,30 à 3,50
Trait gris brunâtre
Éclat métallique; gras
Propriétés optiques
Transparence opaque
Propriétés chimiques
Densité de 6,68 à 6,70
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La benjaminite est une espèce minérale de la classe des sulfosels, de formule (Ag,Cu)3 (Bi,Pb)7 S12.

Inventeur et étymologie[modifier | modifier le code]

Décrite en 1924 par le minéralogiste Shannon [3], et dédiée au minéralogiste Marcus Benjamin (1857-1932 ) de l'U.S. National Museum.

Topotype[modifier | modifier le code]

  • Outlaw Mine, Round Mountain, Manhattan, Comté de Nye, Nevada, États-Unis.
  • Les échantillons-type sont déposés à :
Royal Ontario Museum, Toronto, Canada, N°13805
Harvard University,Cambridge, Massachusetts, États-Unis, N° 85749;
National Museum of Natural History, Washington, D.C., États-Unis, N°95058.

Cristallographie[modifier | modifier le code]

  • Paramètres de la maille conventionnelle : a = 13,246 Å, b = 4,044 Å, c = 20,179 Å, Z = 2; beta = 103,21 ° V = 1 052,32 Å3
  • Densité calculée = 6,74

Cristallochimie[modifier | modifier le code]

Elle fait partie du groupe de la pavonite.

Groupe de la pavonite[modifier | modifier le code]

  • Pavonite (Ag,Cu)(Bi,Pb)3S5 C 2/c 2/m
  • Makovickyite Ag1.5Bi5.5S9 C 2/c 2/m
  • Benjaminite (Ag,Cu)3(Bi,Pb)7S12 C 2/c 2/m
  • Mummeite Cu0.58Ag3.11Pb1.10Bi6.65S13 C 2/c 2/m
  • Borodaevite Ag5(Bi,Sb)9S16 C 2/c 2/m
  • Cupropavonite AgPbCu2Bi5S10 C 2/c 2/m
  • Cupromakovickyite Cu4AgPb2Bi9S18 C 2/m 2/m
  • Kudriavite (Cd,Pb)Bi2S4 C 2/m 2/m

Gîtologie [4][modifier | modifier le code]

  • Dans les veine de quartz sur les contacts entre granit sodique et rhyolite intrusive (Outlaw Mine, Nevada)
  • Associée aux arséniures (Camsell River, Canada)
  • En veines dans la calcite (Cobalt, Canada)
  • Dans les dépôts de molybdénite (AW mine, Australie)

Minéraux associés[modifier | modifier le code]

Gisements remarquables[modifier | modifier le code]

  • Australie
A W Mine, Bolivia, Comté de Clive, New South Wales
  • Canada
Nipissing 404, Coleman Township, Cobalt area, région de Cobalt-Gowganda, District de Timiskaming, Ontario[5]
  • États-Unis
Outlaw Mine, Round Mountain, Manhattan, Comté de Nye, Nevada,

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Canadian Mineralogist, volume 013, pp. 394-407(1975)
  2. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  3. Shannon (1924), U.S. National Museum, Proceedings: 65, art. 24, 1
  4. The Handbook of Mineralogy Volume IV, 2000 Mineralogical Society of America by Kenneth W. Bladh, Richard A. Bideaux, Elizabeth Anthony-Morton and Barbara G. Nichols
  5. Sabina, Ann P., 2000. Rocks and Minerals for the Collector: Cobalt-Belleterre-Timmins, Ontario and Quebec, GSC. Miscellaneous Report 57, 266 p.