Benedetto Bonfigli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Annonciation, galerie nationale de l'Ombrie, Pérouse
Vues des maisons-tours de Pérouse sur les fresques de Sant Ercolano et San Ludovico (1454)

Benedetto Bonfigli (Pérouse, 1420 - 8 juillet 1496) est un peintre italien de la première Renaissance[1].

Son œuvre est caractéristique des débuts de la Renaissance, mais reste encore imprégnée d'une note gothique.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1450, Benedetto Bonfigli est au service du pape Nicolas V à Rome.

En 1453, il est revenu à Pérouse pour une commande des Prieurs de la ville de fresques la nouvelle chapelle du Palais public avec une Crucifixion et les Scènes de la vie de saint Louis de Toulouse, et sa contribution la plus importante est le cycle des fresques de l'Histoire de San Ludovico et San Ercolano pour la même chapelle commencée en 1461 (Galleria Nazionale dell'Umbria) qui sont agrémentées de vues de palais de Pérouse et de bâtiments romains.

Son style se rapprocha, à la fin de sa vie, plus de la manière de Fiorenzo di Lorenzo et du jeune Pérugin.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Son atelier livra de nombreux étendards votifs contre la peste[2] devenus ensuite des retables :

  • Gonfalon de San Francesco al prato (1464), oratoire San Bernardino, église San Francesco al prato, Pérouse.
  • Gonfalon de saint Bernardin (1465) pour l'oratoire San Bernardino, conservée à la Galerie nationale de l'Ombrie, Pérouse.
  • Gonfalon de la Madonna delle Grazie (1470) musée de la paroisse don Aldi Rossi, Corciano.
  • Gonfalon de Santa Maria Nuova (1471) église Santa Maria Nuova, Pérouse.
  • Gonfalon de Corciano (1472) église de l'Assunta, Corciano.
  • Gonfalone dit des Bonfigli (1475), chapelle du Gonfalon (représentant la façade de San Francesco al Prato avec la vue de la ville de Pérouse).
  • Gonfanon de San Fiorenzo (1476), église San Fiorenzo, Pérouse.
  • Gonfanon de Civitella Benazzone, Civitella Benazzone frazione de Pérouse.
  • Gonfanon de Paciano, Paciano.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son contemporain le peintre Giovanni di Pier Matteo Boccati da Camerino le dit influencé par Domenico Veneziano et toute l'école toscane
  2. Gnoli, U. (1911) Il Gonfalone della peste. Roma, Ed. Calzone.
    Santi, F. (1976). Gonfaloni umbri del Rinascimento. Perugia, Volumnia.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vittoria Garibaldi, Un pittore e la sua città Benedetto Bonfigli e Perugia, Milan, Electa (1996)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :