Belfort Bax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le marxisme
Cet article est une ébauche concernant le marxisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bax.
Ernest Belfort Bax
ErnestBelfortBax.JPG

Belfort Bax

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Ernest Belfort Bax (dit Belfort Bax), né le à Royal Leamington Spa et mort le à Londres, était un militant socialiste britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il découvrit le marxisme lors de ses études de philosophie en Allemagne.

De retour en Grande-Bretagne, il adhéra à la Social Democratic Federation de Henry Hyndman avant de participer, avec William Morris, Eleanor Marx et Edward Aveling à la scission qui créa la Socialist League en 1884. L'année suivante, déçu par la League, il la quitta pour retourner à la SDF dont il devint le principal théoricien. Il réussit à convaincre le mouvement de refuser d'entrer au Labour Representation Committee en 1899.

Antinationaliste, il s'opposa à la Première Guerre mondiale. Antiféministe, il s'opposa au droit de vote des femmes.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Jean-Paul Marat: A Historico-Biographical Sketch (1882)
  • A Handbook of the History of Philosophy (1886)
  • A Short Account of the Commune of Paris of 1871, avec Victor Dave & William Morris (1886)
  • Religion of Socialism (1886)
  • French Revolution (1890)
  • Outlooks From a New Standpoint (1891)
  • The Problem of Reality (1893)
  • The Ethics of Socialism (1893)
  • German Society at the Close of The Middle Ages (1894)
  • The Paris Commune (1894)
  • Socialism; Its Growth and Outcome, avec William Morris (1894)
  • The Peasants War (1899)
  • Jean-Paul Marat: The People's Friend (1900)
  • The Rise and Fall of the Anabaptists (1900)
  • A New Catechism of Socialism, avec Harry Quelch (1903)
  • Essays in Socialism, New and Old (1906)
  • The Roots of Reality (1907)
  • The Legal Subjection of Men (1908)
  • The Last Episode of the French Revolution (1911)
  • Problems of Men, Mind, and Morals (1912)
  • The Fraud of Feminism (1913)
  • Reminiscences and Reflexions of a mid and late Victorian (1918)
  • German Culture Past and Present (1915)

Liens externes[modifier | modifier le code]