Batista Tagme Na Waie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Batista Tagme Na Waie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Le général Batista Tagme Na Waie, né en 1949 à Catió et mort le à Bissau, est un homme politique et officier bissau-guinéen. Chef d'état-major de l'armée bissau-guinéenne d'ethnie balante imposé par une mutinerie en 2004[1], il a été assassiné lors d'un attentat probablement fomenté par des narcotrafiquants.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Biographie[modifier | modifier le code]

Attentat[modifier | modifier le code]

Il fut assassiné le aux environs de 20 h dans une violente explosion, apparemment un attentat orchestré à son encontre par le président de la République, João Bernardo Vieira. Les deux hommes avaient déjà des relations difficiles[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Polity IV Country Report 2010: Guinea-Bissau, rapport du Center for Sytemic Peace
  2. David Pallister, « Guinea-Bissau president 'killed in clash between rival soldiers' », The Guardian, London,‎ (lire en ligne)