Bataille de Condore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Condore

Informations générales
Date 9 décembre 1758
Lieu Condore, Inde
Issue Victoire de la Compagnie britannique des Indes orientales
Belligérants
Flag of the British East India Company (1707).svg British East India CompanyRoyal Standard of the King of France.svg Compagnie française des Indes orientales
Commandants
Lt. Col.Francis FordeMarquis de Conflans
Forces en présence
2 600 Britanniques
5 000 alliés Indiens
6 500 Français
Important nombre d'alliés Indiens

Guerre de Sept Ans

Batailles

Europe

Minorque (navale) (1756) · Pirna (1756) · Lobositz (1756) · Reichenberg (1757) · Prague (1757) · Kolin (1757) · Hastenbeck (1757) · Gross-Jägersdorf (1757) · Moys (1757) · Rochefort (1757) · Rossbach (1757) · Breslau (1757) · Leuthen (1757) · Carthagène (navale) (1758) · Olomouc (1758) · Saint-Malo (1758) · Rheinberg (1758) · Krefeld (1758) · Domstadl (1758) · Cherbourg (1758) · Zorndorf (1758) · Saint-Cast (1758) · Tornow (1758) · Lutzelberg (1758) · Hochkirch (1758) · Bergen (1759) · Kay (1759) · Minden (1759) · Kunersdorf (1759) · Neuwarp (navale) (1759) · Hoyerswerda (1759) · Baie de Quiberon (navale) (1759) · Maxen (1759) · Meissen (1759) · Glatz (1760) · Landshut (1760) · Corbach (1760) · Emsdorf (1760) · Dresde (1760) · Warburg (1760) · Legnica (1760) · Rhadern (1760) · Berlin (1760) · Kloster Kampen (1760) · Torgau (1760) · Belle-Île (1761) · Langensalza (1761) · Cassel (1761) · Grünberg (1761) · Villinghausen (1761) · Ölper (1761) · Kolberg (1761) · Wilhelmsthal (1762) · Burkersdorf (1762) · Lutzelberg (1762) · Almeida (1762) · Valencia de Alcántara (1762) · Nauheim (1762) · Vila Velha de Ródão (1762) · Cassel (1762) · Freiberg (1762)


Amérique du Nord
Guerre de la Conquête (1754-1763)

Jumonville Glen (1754) · Fort Necessity (1754) · Fort Beauséjour (1755) · 8 juin 1755 · Monongahela (1755) · Petitcoudiac (1755) · Lac George (1755) · Fort Bull (1756) · Fort Oswego (1756) · Kittanning (1756) · En raquettes (1757) · Pointe du Jour du Sabbat (1757) · Fort William Henry (1757) · German Flatts (1757) · Lac Saint-Sacrement (1758) · Louisbourg (1758) · Le Cran (1758) · Fort Carillon (1758) · Fort Frontenac (1758) · Fort Duquesne (1758) · Fort Ligonier (1758) · Québec (1759) · Fort Niagara (1759) · Beauport (1759) · Plaines d'Abraham (1759) · Sainte-Foy (1760) · Neuville (1760) · Ristigouche (navale) (1760) · Mille-Îles (1760) · Signal Hill (1762)


Antilles

Cap-Français (1757) · Martinique (1759) · Guadeloupe (1759) · Dominique (1761) · Martinique (1762) · Cuba (1762)


Asie
Troisième guerre carnatique (1757-1763)

Chandernagor (1757) · Plassey (1757) · Gondelour (1758) · Negapatam (navale) (1758) · Condore (1758) · Madras (1758) · Pondichéry (navale) (1759) · Masulipatam (1759) · Chinsurah (1758) · Wandiwash (1760) · Pondichéry (1760) · Manille (1762)


Afrique de l'Ouest

Saint-Louis (1758) · Gorée (1758) · Gambie

Coordonnées 16° 11′ 04″ nord, 81° 08′ 06″ est

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Bataille de Condore

Géolocalisation sur la carte : Andhra Pradesh

(Voir situation sur carte : Andhra Pradesh)
Bataille de Condore

La bataille de Condore est un affrontement terrestre qui a lieu à proximité de Masulipatam le 9 décembre 1758 pendant la troisième guerre carnatique, dans le cadre de la guerre de Sept Ans. Une force anglo-indienne placée sous les ordres du lieutenant-colonel Francis Forde attaque et défait une armée française, de taille similaire, commandée par le marquis de Conflans, capturant leurs bagages et artillerie. Cette victoire permet aux Britanniques d'aller assiéger Masulipatam qu'ils finissent par prendre le 25 janvier 1759.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert Harvey, Clive : The Life and Death of a British Emperor, Sceptre,
  • (en) George Alfred Henty, With Clive in India : Or, The Beginnings of an Empire
  • (en) John Keay, The Honourable Company : A History of the English East India Company, Harper Collins,
  • (en) Franck McLynn, 1759 : The Year Britain Became Master of the World, Pimlico,

Liens externes[modifier | modifier le code]