Basilique Saint-Jacob (Bellagio)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Basilique Saint-Jacob
Image illustrative de l'article Basilique Saint-Jacob (Bellagio)
La façade
Présentation
Nom local Basilica di San Giacomo
Culte Catholicisme
Type Basilique
Rattachement Diocèse de Côme
Début de la construction XIe siècle
Fin des travaux XIIe siècle
Style dominant Architecture romane
Site web www.parrocchiabellagio.org/sgiacomo.html
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Lombardie
Commune Bellagio
Coordonnées 45° 59′ 17″ N 9° 15′ 43″ E / 45.98806, 9.26194 ()45° 59′ 17″ Nord 9° 15′ 43″ Est / 45.98806, 9.26194 ()  [1]

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Basilique Saint-Jacob

La basilique Saint-Jacob est une basilique romane, située à Bellagio sur les bords du lac de Côme. Elle a été construite entre les XIe et XIIe siècles. Son intérieur a été transformé dans le style du XVIIIe siècle ; il est resté ainsi jusqu'à sa rénovation au début du XXe siècle dans son style original. Elle a été déclarée « monument national » par décret ministériel en 1904.

Histoire[modifier | modifier le code]

La basilique a été construite entre la fin du XIe et le début du XIIe siècle. La première description connue date de la visite pastorale de l'évêque de Côme, Ninguarda Feliciano en 1580. Elle a été élevée comme paroisse avec un prévôt en 1657. Lors de l'événement, le droit de patronage sur la nouvelle paroisse a été confiée à la famille Sfondrati. Au XVIIIe siècle, l'ensemble architectural a été transformé dans le style de l'époque.

En 1904, une restauration a été lancée pour redonner l'apparence romane de l'édifice, avec la reconstruction des deux absides, donnant à l'église sa forme actuelle. La restauration de la tour a eu lieu en 1990.

Architecture[modifier | modifier le code]

La basilique possède un plan à trois nefs et un campanile situé sur la gauche de la façade.

Avec les transformations du XVIIIe siècle, la tour a acquis son aspect actuel. Elle est également resté plâtrée comme le reste de l'église, lors de la restauration de 1990.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Google Earth

Source[modifier | modifier le code]