Basilique Papale Santa-Maria del Carmine d'Avigliano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Basilique Papale Santa-Maria del Carmine
Image illustrative de l'article Basilique Papale Santa-Maria del Carmine d'Avigliano
Présentation
Nom local Basilica Pontificia di Santa Maria del Carmine
Culte Catholicisme
Type Basilique
Début de la construction IXe siècle
Fin des travaux 1583
Style dominant Architectures baroque et néoclassique.
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Basilicate
Ville Avigliano
Coordonnées 40° 43′ 51″ nord, 15° 42′ 55″ est[1]

Géolocalisation sur la carte : Basilicate

(Voir situation sur carte : Basilicate)
Basilique Papale Santa-Maria del Carmine

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Basilique Papale Santa-Maria del Carmine

La basilique Papale Santa-Maria del Carmine est une basilique de la ville d'Avigliano, dans la province de la Basilicate, au sud de l'Italie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières données sur son existence sont incertaines. Il est possible qu'elle ait été construite au IXe siècle et achevée en 1583. Les travaux ont repris au XIXe siècle, la façade a été reconstruite en 1854 et un trône a été érigé en 1950. Les restes d'un vieil orgue qui est censé dater du XVIIIe siècle ont ainsi été retrouvés. Le clocher possède 4 cloches électrifiées en 1978.

Architecture[modifier | modifier le code]

La basilique est composée de trois nefs qui mélangent les styles baroque et néo-classique.

Ornementation[modifier | modifier le code]

La basilique possède de nombreuses statues datant du XVIIIe siècle, dont la Madonna col Bambino, San Sebastiano, San Rocco et San Vito e l’Addolorata.

Parmi les peintures: La Visitation (1776), Miracle à Santa Clara (1727), Vierge à l'Enfant XVIIIe siècle et la Nativité de Marie (1851).

La basilique possède également :

  • Un bénitier, 1936 Salvatore Manfredi
  • Quatre bustes reliquaires en bois représentant les Saints Martyrs
  • Un crucifix en bois du XVIIIe siècle.
  • Des fonts baptismaux en pierre du XVIIIe siècle
  • La Déposition du Christ en papier-mâché du XIXe siècle.

La chaire est ornée de marbres polychromes du XIXe siècle.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Google Earth