Barry O'Farrell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant australien image illustrant la Nouvelle-Galles du Sud
Cet article est une ébauche concernant un homme politique australien et la Nouvelle-Galles du Sud.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Barry O'Farrell
O'Farrell en 2008
O'Farrell en 2008
Fonctions
43e Premier ministre de la Nouvelle-Galles du Sud

(3 ans et 26 jours)
Monarque Élisabeth II
Gouverneur Marie Bashir
Prédécesseur Kristina Keneally
Successeur Mike Baird
Biographie
Nom de naissance Barry Robert O'Farrell
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Melbourne,
Drapeau de l'État de Victoria Victoria
Nationalité Drapeau de l'Australie Australien
Parti politique Libéral
Conjoint Rosemary Cowan
Diplômé de Université de Sydney

Barry O'Farrell
Premiers ministres de la Nouvelle-Galles du Sud

Barry O'Farrell, né le à Melbourne, est un homme politique libéral australien et le 43e Premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud, ministre de Sydney Ouest, député de Ku-ring-gai depuis 1999. Il a été premier ministre de 2011 à 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barry O'Farrell s'installe avec sa famille à Darwin dans le Territoire du Nord, où il a terminé ses études à St John's College. En 1975 O'Farrell s'installe à Canberra pour étudier à l'université nationale australienne, où il obtient une licence de lettres. Après avoir été employé et agent électoral du Parti libéral, O'Farrell est élu directeur du Parti libéral de l'État de Nouvelle-Galles du Sud de 1992 à 1995. À l'élection de 1995, O'Farrell esté élu député de Northcott. Après avoir occupé pendant plusieurs années des postes ministériels du gouvernement fantôme et avoir été le leader adjoint du parti de 1999 à 2002 et en 2003, il en devient le leader en avril 2007, après la démission du chef du Parti Debnam Peter. Il devient Premier ministre lors de l'élection de 2011 et à la suite d'une enquête sur la corruption, il démissionne de son poste en 2014.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]