Bal du Rat mort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le bal du Rat mort (1968)

Le Bal du Rat mort est un bal masqué et costumé organisé annuellement à des fins philanthropiques à Ostende depuis 1898.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1896, un groupe de seize ostendais, tous membre du Cercle Cœcilia, se sont rendus à Paris dans le but de s'amuser follement. Ce groupe était constitué par Edgar Quinet, Firmin Pleyn, Gustave Cnudde, Léon Rinskopf, Arthur Cambier, Fré Deridder, Albert Ditte, Daniel Vancraeynest, Georges et Émile Bulcke, Emile Mathieu, Auguste Pede, George Daveluy et trois autres. James Ensor n'est venu se joindre à eux que par après.

La bande s'est amusée follement heureux dans la capitale française, particulièrement dans le quartier de Montmartre. Après s'être divertis aux cabarets Au Moulin rouge, Le Ciel et L'Enfer, aux petites heures du matin ils débarquent au Rat Mort. L'orchestre déjà parti, ce sont le pianiste et quelques danseuses qui assurent un épilogue inoubliable à leur folle nuit parisienne.

Annonce du premier Bal du Rat mort (1898)

Ces aventures leur ont laissé une telle empreinte que les membres du Cercle, à l'instigation de James Ensor, décident d'organiser au Casino-Kursaal de la ville le un bal philanthropique auquel ils donnèrent le nom de Bal du Rat mort. Depuis, le bal a lieu chaque année, sauf en 2012 où il n'eut pas lieu suite entre un désaccord entre les organisateurs[1]. Point d’orgue du carnaval d’Ostende, le bal a un prolongement le lendemain par une autre festivité populaire, le « kloeffenworp » (traduction française : jet de sabots) où des bonbons en forme de sabots sont jetés à la foule du balcon du Feest- en cultuurpaleis (Palais des fêtes et de la culture), situé sur la Wapenplein.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pas de Bal du Rat mort en 2012 sur le site ostendesurmer

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :