Bab Assalam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bab Assalam
Description de cette image, également commentée ci-après
Bab Assalam
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical musiques du monde, world music
Années actives Depuis 2005
Labels Inouïe Distribution
Site officiel babassalam
Composition du groupe
Membres Khaled Aljaramani, Mohanad Aljaramani, Raphaël Vuillard, Philippe Barbier

Bab Assalam (« la porte de la paix ») est un ensemble de musique du monde franco-syrien.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est la rencontre en 2005, en Syrie, d’un clarinettiste français, [ Raphaël Vuillard[1], et de deux musiciens syriens, le oudiste Khaled Aljaramani (co-fondateur d'Interzone) et son frère aux percussions Mohanad Aljaramani[2].

Avec l’arrivée de la guitare électrique (Philippe Barbier) et du « live electronic » en 2015, Bab Assalam conduit le traditionnel oriental vers une modernité contemporaine, toujours à la frontière de l'Orient et de l'Occident.

Leur musique est résolument engagée, « incarne le lien libertaire entre folklore et rock magnétique »[3] et porte un soutien indéfectible à la paix et la liberté[4].

Leur deuxième album Zyriab est un hommage au long chemin de l'exil.

En 2017, Bab Assalam revient au trio de départ et invite cette fois un comédien-marionnettiste, un vidéaste et s'empare de l'histoire du livre de Kalila et Dimna, dans un spectacle On ne vole pas qu'avec des ailes[5] où l'on flirte avec les racines communes de l’humanité[6].

Pour Bab Assalam, il existe une revendication douce : dire sans fin que la musique se moque des frontières[7].

Bab Assalam - On ne vole pas qu'avec des ailes

Discographie[modifier | modifier le code]

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

  • Khaled Aljaramani : Chant, oud
  • Mohanad Aljaramani : Chant, percussions
  • Raphaël Vuillard : Clarinette, clarinette basse, live électronique et autres flûtes...
  • Philippe Barbier : Guitare électrique

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Raphaël Vuillard - clarinettes et live électronique », sur babassalam.com (consulté le 29 septembre 2018).
  2. « Mohanad Aljaramani - percussions, oud & chant », sur babassalam.com (consulté le 29 septembre 2018).
  3. « Ya Balad, Bachar Mar-Khalifé - Musiques - Télérama.fr », sur www.telerama.fr (consulté le 16 octobre 2015).
  4. Le trio franco-syrien Bab Assalam chante la Paix
  5. « FRANCE / SYRIE - Kalîla et Dimna, l’inspiration syrienne de Jean de La (...) | Agora francophone », sur www.agora-francophone.org (consulté le 24 août 2018).
  6. « Bab Assalam, ça veut dire « la Porte de la Paix » - Le Zèbre », Le Zèbre,‎ (lire en ligne).
  7. « Les mille et une fables de Bab Assalam », Le Petit Buletin,‎ (lire en ligne).