Avicennia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Avicennia est un genre de plante de la famille des Acanthaceae.

Le ''palétuvier noir'' (représenté par le genre Avicennia) se trouve plus en arrière de la mangrove et constitue un paysage très particulier avec ses pneumatophores qui surgissent verticalement du sol sur 10 à 20 cm de hauteur en ranges serrés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une mangrove essentiellement constituée de palétuviers du genre Avicennia était présente autour de l'océan Arctique pendant l'optimum climatique de l'Éocène, il y a 56 à 40 millions d'années[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

Pneumatophores d' Avicennia sp. immergés à marée haute

Dans les mangroves de l'Asie du Sud-Est, près de la mer, au niveau des basses eaux, les premiers colonisateurs sont des palétuviers noirs Avicennias dont l'Avicennia marina (et aussi des arbuste du genre Sonneratia)[3].

Dans les mangroves des Antilles et de Guyane, les palétuviers noirs Avicennias ne poussent pas près de la mer. Ce sont les palétuviers rouges Rhizophora mangle qui poussent près de la mer et ensuite se développent juste en arrière les Avicennia germinans.

Ces arbres ont de longues racines qui fixent la vase et permettent à de nouveaux sédiments de se déposer derrière.

Les Avicennias supportent un degré élevé de salinité. Ils supportent aussi d'être presque continuellement submergés dans l'eau salée de la mer.

Et comme il n'y a pas d'air dans la vase salée, les racines des Avicennias donnent naissance à des pneumatophores, excroissances verticales exposées à l'air à marée basse pour leur permettre de respirer[4].

Palétuvier noir avec ses pneumatophores émergés à marée basse

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon "The Plant List"[5]

Espèces aux noms synonymes, obsolètes et leurs taxons de référence[modifier | modifier le code]

Selon "The Plant List"[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Une mangrove au Pôle Nord il y a 50 millions d’années », sur INSU, (consulté le 9 mai 2020).
  2. (en) Jean-Pierre Suc, Séverine Fauquette, Speranta-Maria Popescu et Cécile Robin, « Subtropical mangrove and evergreen forest reveal Paleogene terrestrial climate and physiography at the North Pole », Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology,‎ , article no 109755 (DOI 10.1016/j.palaeo.2020.109755).
  3. Pole-Relais Zones Humides Tropicales, « La restauration de mangrove », Figure 11 : profil d'une mangrove en Asie du Sud-Est page 15 (Guide technique de 32 pages), sur uicn.fr,
  4. J. et K. MacKinnon (trad. Janine Cyrot), Les animaux d'Asie : Écologie de la région indo-malaise, Fernand Nathan, , 172 p., pages 88 et 89
  5. a et b http://www.theplantlist.org/tpl/search?q=Avicennia

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]