Auxotrophie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la biologie
Cet article est une ébauche concernant la biologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'auxotrophie est l'incapacité d'un organisme vivant de synthétiser un composé organique nécessaire à son développement. Un auxotrophe est un organisme qui est caractérisé par ce défaut. Pour l'inverse, on parle de prototrophie.

En génétique, une souche est dite auxotrophe lorsqu'elle présente une mutation qui rend impossible la synthèse d'un métabolite essentiel. Par exemple une levure mutante, portant une mutation bloquant la synthèse d'uracile est auxotrophe à l'uracile. Ce genre de souche ne pourra se développer dans un milieu que si de l'uracile peut y être prélevé. À l'opposé, un prototrophe uracile pourra se développer en milieu dépourvu d'uracile. Les marqueurs génétiques auxotrophiques sont souvent utilisés en génétique moléculaire.

Des chercheurs ont utilisé des souches de E. coli auxotrophes pour des acides aminés spécifiques, pour introduire des acides aminés analogues et non neutres dans des protéines. Par exemple, des cellules auxotrophes pour la phénylalanine peuvent se développer dans un milieu comportant un analogue tel que la para-azido phénylalanine

Il est bon à savoir que bon nombre d'êtres vivants (Hommes inclus), sont auxotrophiques pour un grand nombre de composants nécessaires au développement et doivent les apporter par l'alimentation. Exemple : les acides aminés essentiels, les vitamines et les acides gras essentiels.

Le Test d'Ames utilise les propriétés auxotrophes à l'histidine de certaines bactéries (Salmonella typhimurium) pour déterminer le potentiel mutagène d'un composé chimique[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. P.Peycru, D.Grandperrin, C.Perrier, B.Augère, T.Darrbière, J.-M. Dupin, C.Escuyer, J.-F. Fogelgesang et C.Van Der Rest, Biologie tout-en-un BCPST 1re année - 3e éd. - Conforme au nouveau programme, DUNOD, , 738 p. (ISBN 978-2-10-059922-6), Encart 20.1, chap. 20, p. 626

Voir aussi[modifier | modifier le code]