Autorité générale des sports (Arabie saoudite)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Autorité générale des sports
Création 1974
Ministre responsable Abdulaziz bin Turki Al Saud
Site web www.gsa.gov.sa

L’Autorité générale des sports (General Sports Authority) est un organe gouvernemental chargé de la promotion du sport en Arabie saoudite. Elle remplace en 2016 la Présidence générale de la protection de la jeunesse créée en 1974.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’idée d’un organe gouvernemental chargé des activités sportives et de la jeunesse émerge dans les années 1940 avec l’arrivée du football en Arabie saoudite. Cette volonté se manifeste en 1952 avec la création du premier département chargé des sports, d’abord intégré au sein du Ministère de l’Intérieur saoudien. En 1960, le département de la protection de la jeunesse dépendant du Ministère de l’Éducation devient l’autorité responsable des activités des jeunes en dehors du périmètre scolaire. A la même époque, il est décidé de créer un réseau national d’institutions sportives publiques. Ce n’est qu’en 1974 que le département pour la protection de la jeunesse devient un organe gouvernemental indépendant, rebaptisé "Présidence générale pour la protection de la jeunesse"[1].

La présidence générale de la protection de la jeunesse est rebaptisée Autorité générale des sports au mois de mai 2016[2]. La même année, la princesse Reema bint Bandar al Saud est nommée vice-présidente des questions des femmes[3].

En 2014, l’Autorité générale des sports inaugure le Stade Roi-Abdallah situé à 60km au nord de Djeddah et qui accueille la finale de la King’s Cup la même année[4]. Elle engage un an plus tard un plan de privatisation du sport, notamment des clubs de football, auparavant financés par l’État[5].

À l’arrivée de Turki Al-Asheikh à la tête de l’Autorité en 2017, un comité est créé pour identifier les prochains talents du football saoudien parmi les jeunes, et les former pour atteindre un niveau professionnel. 70 jeunes saoudiens sont ainsi recrutés après 3 jours de sélections à l’échelle nationale[6]. Il est également à l’origine en septembre 2017 du renommage de la "Crown Prince Cup" en "Super Cup", et du "First Class Tournament" en "Prince Faisal bin Fahd Tournament"[7].

En juillet 2017, le gouvernement saoudien annonce l’ouverture de l’éducation physique et sportive aux filles dans les écoles publiques[8] et trois mois plus tard, le royaume d’Arabie saoudite annonce que les femmes pourront assister à partir de 2018 aux événements sportifs organisés dans trois stades du Royaume à Riyad, Djeddah et Dammam[9],[10].

Description[modifier | modifier le code]

L’Autorité générale des sports est chargée de promouvoir le sport, les installations sportives et récréationnelles, et les événements sportifs auprès de la jeunesse saoudienne. Ses prérogatives interviennent en renfort du Ministère de l’éducation saoudien, en créant des opportunités de pratiques sportives extrascolaires pour les jeunes. Elle représente le sport saoudien à l’international et régule le Comité olympique d'Arabie saoudite ainsi que 30 fédérations sportives nationales[11]. Ses attributions couvrent plusieurs axes de développement, notamment :

  • la promotion du sport auprès des différentes classes d’âge à travers le pays
  • la création d’une industrie sportive compétitive
  • le développement des installations sportives

La plupart des installations sportives d’Arabie saoudite sont détenues et gérées par l’Autorité générale des sports. On compte 24 cités sportives et stades, tel que le Stade international du Roi-Fahd, des salles intérieurs et des piscines[12]. Une vingtaine d’auberges de jeunesses dotées d’installations sportives sont aussi opérées par l’AGS, de même que deux camps pour jeunes à Taëf et Haïl[13].

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Depuis mai 2016, l’Autorité générale des sports est dotée d’un conseil d’administration dont le président est nommé par arrêté royal. Depuis la création de la Présidence générale pour la protection de la jeunesse, l’organe a été dirigé par les personnes suivantes :

  • 1967-1971 : Khalid Al Faisal bin Abdulaziz Al Saud
  • 1975-1999 : Faisal bin Fahd bin Abdulaziz Al Saud
  • 1999 - 2014 : Sultan bin Fahd bin Abdulaziz Al Saud
  • 2014 - 2017 : Abdullah bin Musaad bin Abdulaziz Al Saud
  • avril 2017 - septembre 2017 : Mohammad bin Abdulmalik Al-Asheikh
  • septembre 2017 - décembre 2018 : Turki Al-Sheikh
  • depuis décembre 2018 : Abdulaziz bin Turki Al Saud

Notes & Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fawaz Khairy Alhakami, « An examination of sport clubs privatisation strategy in Saudi Arabia », sur Brunel.ac.uk,
  2. « Déclaration de la cour royale et un certain nombre de décrets royaux », sur Spa.gov.sa,
  3. (en) « Her royal highness Princess Reema Bint Bandar Al-Saud », sur Worldcongress.org
  4. (en) Siraj Wahab, « King Abdullah Sports City debuts on May 1 », Arab NEws,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Omar Al-Kamli, « Saudi Arabia moves to privatize sports from next year », Al Arabiya,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Turki Al-Asheikh new head of General Sport Authority », Saudi Gazette,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Kingdom’s sports authority chief announces major revamp on Saudi football », Arab News,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Minky Worden, « Saudi sports reforms give girls in the kingdom a running start », New York Times,‎ (lire en ligne)
  9. « Les Saoudiennes seront autorisées à assister à des événements sportifs dans trois stades », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « In historic first, Saudi Arabian women allowed entry to sports stadium », Breitbart,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « General Sport Authority », sur Kasc.com
  12. (en) « Sports facilities », sur Gsa.gov.sa
  13. (en) « Youth houses/dorms », sur Gsa,gov.sa

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Pages liées[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]