Aus-Rotten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rotten.
Aus-Rotten
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Anarcho-punk, crust punk, punk hardcore
Années actives 19922001
Composition du groupe
Anciens membres Dave Trenga
Eric Good
Matt Garabedian
Corey Lyons
Adrienne Droogas

Aus-Rotten est un groupe de crust punk américain, originaire de Pittsburgh, en Pennsylvanie. Actifs entre 1992 et 2001, leurs chansons traitent les problèmes socioéconomiques d'un point de vue anarchiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1992 à Pittsburgh, en Pennsylvanie. Le Pittsburgh City Paper décrit Aus-Rotten de « groupe le plus important de la renaissance anarcho-punk des années 1990[1]. »

Leur vinyle Fuck Nazi Sympathy (1994) compte 25 000 exemplaires vendus, faisant de lui, le mieux vendu du label Havoc Records[2],[3]. Fuck Nazi Sympathy atteindra une liste des meilleurs albums punk DIY en 2008, surpassant ainsi Ebullition, Three One G, Profane Existence, Gravity Records, Lengua Armada, et d'autres labels[2]. En 1996, ils publient leur premier album studio, The System Works... for Them. Ils tournent brièvement au Japon en 1998[4] En 1999, ils sortent leur deuxième album studio, ...And Now Back to Our Programming.

Aus-Rotten se met en pause au milieu des années 1990 ; entretemps, Dave forme Human Investment avec Andy d'Anti-Flag, et Corey et Eric forment Doomsday Parade. Aus-Rotten se sépare pour de bon en début 2001 et les membres formeront Caustic Christ[5] et Behind Enemy Lines[6].

Style musical et thèmes[modifier | modifier le code]

D'après leur page Myspace, Aus-Rotten s'inspire de Black Flag, Conflict, Crass, et Subhumans. Le groupe repris des chansons de Chumbawamba, Flux of Pink Indians, The Pist, Conflict, Crucifix et Upright Citizens. Aus-Rotten sera aussi passé par deux phases stylistiques durant son existence ; ils joueront initialement un punk hardcore à basse production, avant de revenir avec un son moins agressif.

Débutant par des chansons dénonçant les inégalités et l'hypocrisie des hommes politiques (No Change No Future, Vietnam Is Back), les paroles chargées du groupe ont évolué au cours des années pour traiter des thèmes tels que l'immigration (Xenophobia), le nationalisme (The Flag Will Cover Coffins) ou encore les droits des femmes avec la participation d'Adrienne Droogas sur leurs deux derniers albums.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1996 : The System Works... for Them
  • 1999 : ...And Now Back to Our Programming
  • 2001 : The Rotten Agenda

Démo et EP[modifier | modifier le code]

  • 1992 : We Are Denied, They Deny It (démo)
  • 1993 : Anti-Imperialist (EP)
  • 1994 : Fuck Nazi Sympathy (EP)

Compilation[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Not One Single Fucking Hit Discography

Split[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Aus-Rotten / Naked Aggression

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Justin Hopper, « Crust-punks Behind Enemy Lines release One Nation Under The Iron Fist of God », Pittsburgh City Paper,‎ (lire en ligne).
  2. a et b (en) Aus-Rotten
  3. (en) « Archives »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), .
  4. (en) « Got it made in Japan », North Hills News Record,‎ (lire en ligne).
  5. (en) Scott Mervis, « Pittsburgh music got outta town in 2006 », Pittsburgh Post-Gazette, (consulté le 29 août 2007).
  6. (en) « PITTSBURGH CALLING A capsule look at Pittsburgh bands making news. », Pittsburgh Post-Gazette, Pittsburgh Post Gazette Publishing Co.,‎ , WE. 17.

Liens externes[modifier | modifier le code]