Aurlus Mabélé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aurlus Mabélé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Aurélien MiatsonamaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfant
Autres informations
Genre artistique

Aurlus Mabélé, né le à Brazzaville et mort le à Paris, est un chanteur et compositeur congolais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aurlus Mabélé, de son vrai nom Aurélien Miatsonama[1], est né le 26 octobre 1953 à Brazzaville dans le quartier de Poto-Poto en république du Congo.

En 1974, il fonde, avec notamment Jean Baron, Pedro Wapechkado et Mav Cacharel, le groupe Les Ndimbola Lokole[2].

Parti se perfectionner en Europe, il fonde, en 1986, avec Diblo Dibala et Mav Cacharel, le groupe Loketo. Il crée alors le soukous dont il sera proclamé « roi », d'où le slogan « c'est Aurlus Mabele le nouveau roi du soukous »[1].

En 25 ans de carrière, il aura vendu plus de 10 millions d'albums dans le monde et il aura contribué à faire connaître le soukous hors du continent africain[1].

Souffrant des suites d'un AVC depuis cinq ans, il a organisé avec le groupe Loketo des concerts avec succès aux Antilles entre mai et [1].

Accompagné par des guitaristes talentueux, il a fait danser toute l’Afrique par des musiques avec ses rythmes typique du soukous (Africa Mousso, La Femme ivoirienne, Embargo, Betty, Asta De, Evelyne, Loketo, etc.)[1].

Mort[modifier | modifier le code]

Aurlus Mabélé meurt le 19 mars 2020 à Paris après avoir contracté la Covid-19[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Maracas d'or
  • 1989 : Soukouss la terreur (Mélodie) CD 41007-2
  • 1990 : Embargo (Mélodie)
  • 1992 : Stop Arretez ! 1992 (JIP) CD 41021 2
  • 1994 : Génération-Wachiwa encaisse tout (JIP) CD 41032 2
  • 1996 : Album 1996 (Mélodie) CD 41041 2
  • 1997 : Album 1997 (Mélodie)
  • 1997 : Best of Aurlus Mabele (Mélodie) CD 41044 2
  • 1998 : Proteine 4 (JIP)
  • 1998 : Tour de contrôle (JPS Production)
  • 1999 : Compil one (DEBS Music)
  • 1999 : Compil two (DEBS Music)
  • 2000 : Dossier X JPS Production
  • Sebene
  • Africa mousso
  • La Femme ivoirienne
  • réconciliation/cicatrice, par Loketo
  • confirmation, par Loketo

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Aurlus Mabélé », sur musicinafrica.net (consulté le 28 septembre 2019)
  2. « MAV CACHAREL'S BIOGRAPHY », sur mavcacharel.free.fr (consulté le 19 décembre 2016)
  3. Yasmina Yacou, Coronavirus : Le roi du soukous, le Congolais Aurlus Mabélé est décédé du virus, 19 mars 2020, La Première.

Liens externes[modifier | modifier le code]