Aurélien Duval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duval.
Duval
Tour de l'Ain 2009 - Aurélien Duval.jpg

Aurélien Duval au Tour de l'Ain 2009

Informations
Naissance
(27 ans)
Nationalité
Équipes amateurs
2008 La Française des jeux (stagiaire)
2011-2013 ECV Boulzicourt Adrisport
Équipes professionnelles
2009-oct. 2009 La Française des jeux
Principales victoires

Aurélien Duval (né le ) est un coureur cycliste français. Spécialiste du cyclo-cross, il est champion de France de cette discipline en 2012, après l'avoir été dans les catégories espoirs en 2008 et juniors en 2006. Devenu professionnel en 2009, sa carrière a été interrompue par une suspension de deux ans à la suite d'un contrôle antidopage positif à un stimulant. Il met fin à sa carrière au début de la saison 2013, faute d'avoir trouvé une équipe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aurélien Duval pratique le cyclisme à partir de 2004. Il pratique jusque là le moto-cross et décide d'arrêter après une série de blessures dues à des chutes. Il se tourne vers le cyclisme grâce à son grand-père et à son oncle Cyriaque, ancien champion du monde militaire. Il remporte la première course à laquelle il participe[1].

En janvier 2006, Aurélien Duval remporte le championnat de France de cyclo-cross juniors[2]. Il participe trois semaines plus tard au championnat du monde de cyclo-cross de cette catégorie, et ne termine pas la course[3]. Durant la saison sur route qui suit, il remporte le Challenge national junior et se classe deuxième du championnat de France[1]. Avec l'équipe de France juniors, il participe à plusieurs manches de la Coupe du monde[4],[5]. Lors de Liège-La Gleize, il remporte avec ses coéquipiers le contre-la-montre par équipes et termine à la sixième place du classement général[6]. Il prend également part au championnat d'Europe, remporté par Émilien Pierret, et dont il prend la 33e place[7], et aux championnats du monde juniors à Gand, où il abandonne.

Il passe en catégorie espoirs lors de la saison de cyclo-cross 2006-2007, et rejoint en 2007 l'UV Aube, où court son ami Romain Villa[1]. Il se classe deuxième du championnat de France de cyclo-cross espoirs. Sur route, il est quatrième du championnat de France espoirs et participe avec l'équipe nationale des moins de 23 ans à Liège-Bastogne-Liège espoirs.

Durant la saison de cyclo-cross 2007-2008, il remporte le championnat de France espoirs et est vice-champion d'Europe et du monde dans cette catégorie.

En fin de saison 2008, Aurélien Duval intègre l'équipe La Française des jeux en tant que stagiaire. Il y devient cycliste professionnel en 2009.

En octobre 2009 alors sous contrat avec la Française des jeux, il fait l'objet d'un contrôle antidopage positif à la norfenfluramine (stimulant[8]) durant le Circuit franco-belge. À l'annonce de ce résultat à la fin du mois, il est suspendu provisoirement[9]. Il se fait finalement licencier début janvier 2010, après que la contre-expertise faite sur l'échantillon B eut confirmé la présence de norfenfluramine[10]. Il est suspendu deux ans par la Fédération française de cyclisme en mai 2010.

Il reprend l'entrainement en juin 2011 dans l'intention de préparer la saison de cyclo-cross. Il est autorisé à reprendre la compétition en octobre[11]. Fin décembre, sous les couleurs de l'UV Aube-Club Champagne Charlott', il se classe régulièrement dans les dix premiers sur les cyclo-cross belges de Namur, Diegem et Loenhout. Puis le 8 janvier 2012, il devient champion de France de cyclo-cross à Quelneuc devant Steve Chainel et Francis Mourey.

En 2012, Aurélien Duval est membre de l'ECV Boulzicourt. Il est cinquième du championnat de France de cyclo-cross en janvier. Il renonce à participer aux championnats du monde puis annonce arrêter sa carrière, faute d'avoir trouvé une équipe[12].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Palmarès en cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Le gagneur Duval », sur cyclismag.com,‎ (consulté le 9 janvier 2011)
  2. (en) « French Cyclo-cross Championships - CN », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 9 janvier 2011)
  3. (en) « The stairway to heaven », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 9 janvier 2011)
  4. (en) « Tour de Lorraine Juniors - 2.HC (Jr) », sur cyclingnews.com (consulté le 9 janvier 2011)
  5. (en) « 59th GP General Patton - 2.HC (Jr) », sur cyclingnews.com (consulté le 9 janvier 2011)
  6. (en) « Stage 2 - August 6: La Gleize, 103.2 km », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 9 janvier 2011)
  7. (en) « Day 3 - July 15: Junior Men/U23 Women RR, 144/111 km », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 9 janvier 2011)
  8. « Substances et méthodes interdites en compétition », sur wada-ama.org (consulté le 4 janvier 2011)
  9. « Communiqué de presse : Aurélien Duval provisoirement suspendu », sur uci.ch,‎ (consulté le 23 octobre 2009)
  10. Duval s'est fait licencié par la FDJ
  11. « Aurélien Duval de retour à l'UV Aube », sur directvelo.com,‎ (consulté le 9 janvier 2011)
  12. « Aurélien Duval raccroche », sur directvelo.com,‎ (consulté le 25 avril 2013)
  13. « Chpt Champagne-Ardenne Cyclo-cross à Aiglemont : Les photos », sur directvelo.com,‎ (consulté le 8 décembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]