Aurélien Duval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duval.
Aurélien Duval
Image illustrative de l'article Aurélien Duval
Aurélien Duval au Tour de l'Ain 2009
Informations
Nom Aurélien Duval
Date de naissance (26 ans)
Pays Drapeau de la France France
Équipes amateurs
2008
2011-2013
La Française des jeux (stagiaire)
ECV Boulzicourt Adrisport
Équipes professionnelles
2009-oct. 2009 La Française des jeux
Principales victoires
1 championnat
Drapeau : France Champion de France de cyclo-cross 2012

Aurélien Duval (né le ) est un coureur cycliste français. Spécialiste du cyclo-cross, il est champion de France de cette discipline en 2012, après l'avoir été dans les catégories espoirs en 2008 et juniors en 2006. Devenu professionnel en 2009, sa carrière a été interrompue par une suspension de deux ans à la suite d'un contrôle antidopage positif à un stimulant. Il met fin à sa carrière au début de la saison 2013, faute d'avoir trouvé une équipe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aurélien Duval pratique le cyclisme à partir de 2004. Il pratique jusque là le moto-cross et décide d'arrêter après une série de blessures dues à des chutes. Il se tourne vers le cyclisme grâce à son grand-père et à son oncle Cyriaque, ancien champion du monde militaire. Il remporte la première course à laquelle il participe[1].

En janvier 2006, Aurélien Duval remporte le championnat de France de cyclo-cross juniors[2]. Il participe trois semaines plus tard au championnat du monde de cyclo-cross de cette catégorie, et ne termine pas la course[3]. Durant la saison sur route qui suit, il remporte le Challenge national junior et se classe deuxième du championnat de France[1]. Avec l'équipe de France juniors, il participe à plusieurs manches de la Coupe du monde[4],[5]. Lors de Liège-La Gleize, il remporte avec ses coéquipiers le contre-la-montre par équipes et termine à la sixième place du classement général[6]. Il prend également part au championnat d'Europe, remporté par Émilien Pierret, et dont il prend la 33e place[7], et aux championnats du monde juniors à Gand, où il abandonne.

Il passe en catégorie espoirs lors de la saison de cyclo-cross 2006-2007, et rejoint en 2007 l'UV Aube, où court son ami Romain Villa[1]. Il se classe deuxième du championnat de France de cyclo-cross espoirs. Sur route, il est quatrième du championnat de France espoirs et participe avec l'équipe nationale des moins de 23 ans à Liège-Bastogne-Liège espoirs.

Durant la saison de cyclo-cross 2007-2008, il remporte le championnat de France espoirs et est vice-champion d'Europe et du monde dans cette catégorie.

En fin de saison 2008, Aurélien Duval intègre l'équipe La Française des jeux en tant que stagiaire. Il y devient cycliste professionnel en 2009.

En octobre 2009 alors sous contrat avec la Française des jeux, il fait l'objet d'un contrôle antidopage positif à la norfenfluramine (stimulant[8]) durant le Circuit franco-belge. À l'annonce de ce résultat à la fin du mois, il est suspendu provisoirement[9]. Il se fait finalement licencier début janvier 2010, après que la contre-expertise faite sur l'échantillon B eut confirmé la présence de norfenfluramine[10]. Il est suspendu deux ans par la Fédération française de cyclisme en mai 2010.

Il reprend l'entrainement en juin 2011 dans l'intention de préparer la saison de cyclo-cross. Il est autorisé à reprendre la compétition en octobre[11]. Fin décembre, sous les couleurs de l'UV Aube-Club Champagne Charlott', il se classe régulièrement dans les dix premiers sur les cyclo-cross belges de Namur, Diegem et Loenhout. Puis le 8 janvier 2012, il devient champion de France de cyclo-cross à Quelneuc devant Steve Chainel et Francis Mourey.

En 2012, Aurélien Duval est membre de l'ECV Boulzicourt. Il est cinquième du championnat de France de cyclo-cross en janvier. Il renonce à participer aux championnats du monde puis annonce arrêter sa carrière, faute d'avoir trouvé une équipe[12].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Palmarès en cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Le gagneur Duval », sur cyclismag.com,‎ (consulté le 9 janvier 2011)
  2. (en) « French Cyclo-cross Championships - CN », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 9 janvier 2011)
  3. (en) « The stairway to heaven », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 9 janvier 2011)
  4. (en) « Tour de Lorraine Juniors - 2.HC (Jr) », sur cyclingnews.com (consulté le 9 janvier 2011)
  5. (en) « 59th GP General Patton - 2.HC (Jr) », sur cyclingnews.com (consulté le 9 janvier 2011)
  6. (en) « Stage 2 - August 6: La Gleize, 103.2 km », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 9 janvier 2011)
  7. (en) « Day 3 - July 15: Junior Men/U23 Women RR, 144/111 km », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 9 janvier 2011)
  8. « Substances et méthodes interdites en compétition », sur wada-ama.org (consulté le 4 janvier 2011)
  9. « Communiqué de presse : Aurélien Duval provisoirement suspendu », sur uci.ch,‎ (consulté le 23 octobre 2009)
  10. Duval s'est fait licencié par la FDJ
  11. « Aurélien Duval de retour à l'UV Aube », sur directvelo.com,‎ (consulté le 9 janvier 2011)
  12. « Aurélien Duval raccroche », sur directvelo.com,‎ (consulté le 25 avril 2013)
  13. « Chpt Champagne-Ardenne Cyclo-cross à Aiglemont : Les photos », sur directvelo.com,‎ (consulté le 8 décembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]