Auguste Drapiez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Auguste Drapiez
Naissance
Lille (Drapeau du royaume de France Royaume de France)
Décès (à 78 ans)
Bruxelles (Drapeau de la Belgique Belgique)
Nationalité Belge
Domaines naturaliste

Auguste Drapiez de ses prénoms complets Pierre Auguste Joseph Drapiez, né à Lille le et mort à Bruxelles le [1], est un naturaliste belge.

Il fut à l'époque du Royaume uni des Pays-Bas un des cinq fondateurs de la Société royale d'Horticulture des Pays-Bas, Société Anonyme, qui réalisa en 1826 le Jardin botanique de Bruxelles.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Il participe, aux côtés du botaniste français Jean-Baptiste Bory de Saint-Vincent (1778-1846) et du chimiste belge Jean-Baptiste Van Mons (1765-1842), à la fondation des Annales générales de Sciences physiques consacrées aux Sciences naturelles dont six volumes paraissent entre 1819 et 1821. L'ouvrage est édité par l'imprimeur Weissenbruch. Les articles, rédigés par des sommités scientifiques internationales, sont illustrés de lithographies imprimées par Duval de Mercourt puis par Marcellin Jobard.

Son Dictionnaire portatif de chimie, de minéralogie et de géologie, en rapport avec l'état présent de ces sciences, composé par une société de chimistes, de minéralogistes et de géologues paraît en 1824 et Résumé d'ornithologie ou d'histoire naturelle des oiseaux en 1829.

Il fait paraître entre 1828 et 1838, avec l'abbé Pierre Corneille van Géel (1796-1838), (également membre-fondateur de la Société royale d'Horticulture des Pays-Bas) le Sertum botanicum ou l’Encyclographie du règne végétal. Un exemplaire était présenté par Pierre-Joseph Meeûs-Vandermaelen, l'éditeur (Etablissement Encyclographique[2], Quai au foin à Bruxelles), lors de l'Exposition des Produits de l'Industrie nationale de 1830 à Bruxelles qui eut lieu juste avant la Révolution. Il est aussi l’auteur d’un Guide pratique de minéralogie usuelle et du Dictionnaire classique des sciences naturelles. Entre 1828 et 1835 paraissent à Bruxelles les huit volumes Herbier de l'amateur de fleurs. Il s'agirait de la réédition de l'Herbier général de l'amateur paru entre 1814 et 1827[3]

Il signe une notice sur l'Établissement géographique de Bruxelles alors situé à Molenbeek-Saint-Jean qui est un inventaire des différentes collections dirigées par Philippe Vandermaelen[4].

Il lègue sa bibliothèque, riche de 4 000 volumes, à la ville de Mons.

Il était membre de la Société des douze.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Els Witte, Le Jardin botanique de "la Société royale d'Horticulture des Pays-Bas" (1826-1870), Ed. du Crédit Communal, Bruxelles, 1970.
  • Catalogue de l'Exposition des Produits de l'Industrie Nationale de Bruxelles, Fonderie et Imprimerie normales, Bruxelles, 1830.
  • Sertum botanicum, collection choisie de plantes les plus remarquables par leur élégance, leur éclat ou leur utilité par une société de botanistes et publiée par P. C. Van Géel, membre du Conseil d'Administration de la Société royale d'Horticulture des Pays-Bas à Bruxelles, Etablissement Encyclographique, Quai au Foin, Bruxelles, (4 tomes), de 1828 à 1832. Ces publications étaient destinées à constituer progressivement une Flore Universelle. Cette série a été prolongée jusqu'en 1838.
  • (La première partie du Sertum botanicum était déjà proposée au public par P.J. Meeûs-Vandermaelen lors de l'Exposition des produits de l'Industrie de Bruxelles de 1830).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Van Beneden, "Drapiez (Pierre-Auguste-Joseph)", in Biographie nationale, t. 6, 1878, col. 158-164
  2. Vente Moorthamers à Bruxelles du 27 février 1982
  3. Vente Henri Godts du 21 mars 2017 à Bruxelles, lot 264.
  4. Charles Sury, "Philippe Van der Maelen et les établissements géographiques de Bruxelles", in Ciel et Terre, t. 40. Bulletin of the Société Belge d'Astronomie, Bruxelles, 1924, p.176.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Drapiez est l’abréviation botanique standard de Auguste Drapiez.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI