Attracteur Shapley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'attracteur Shapley est une zone cosmologique attractive situé dans le superamas de Shapley[1].

Déjà identifié auparavant, sa présence a été confirmée le 30 janvier 2017 par une équipe composée de scientifiques du Commissariat à l'énergie atomique, de l'Université Claude Bernard Lyon 1 et du Centre national de la recherche scientifique.

Une autre zone à l'opposé (du point de vue de la Voie lactée), le Répulseur du dipôle, crée une répulsion sur le mouvement des galaxies[2],[3]. Ces zones attractive et répulsive, chacune localisée, sont les principaux contributeurs de l'anisotropie dipolaire du fond diffus cosmologique, le courant noir. Conjugués, ces deux phénomènes sont à l'origine du déplacement de la Voie lactée à 630 kilomètres par seconde.

Cet ensemble, de l'attracteur Shapley au Répulseur du dipôle, couvre près de 1,7 milliard d'années-lumière et constitue en 2017 la plus vaste zone cartographiée de l'Univers observable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Yehuda Hoffman, Daniel Pomarède, R. Brent Tully et Hélène M. Courtois, « The dipole repeller », Nature Astronomy, vol. 1, no 2,‎ , p. 0036 (ISSN 2397-3366, DOI 10.1038/s41550-016-0036, lire en ligne).
  2. « Poussée par un vide, notre galaxie surfe à plus de 2 millions de km/h », sur cnrs.fr, (consulté le 31 janvier 2017)
  3. CEA, « Poussée par un vide, notre galaxie surfe à plus de 2 millions de km/h », sur CEA/Le fil Science & Techno, (consulté le 31 janvier 2017)