Association Tulipe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Association Tulipe
Association-tulipe.png
Histoire
Fondation
6 septembre 1982
Cadre
Zone d'activité
Monde
Type
Organisation non gouvernementale
Forme juridique
Association loi 1901 reconnue d'utilité publique
Domaine d'activité
Etablissement pharmaceutique
Objectif
Apporter une aide en Médicaments, en matériel médico chirurgical ou tout autre produit utile à la protection de la santé des populations en détresse
Siège
59 BD Gouvion-Saint-Cyr, 75017 Paris
Organisation
Président
Patrice Carayon
Site web

L’association Tulipe (Transfert d’urgence de l’industrie pharmaceutique) est une organisation non gouvernementale au statut d’association reconnue d’utilité publique à vocation médicale[1].

Elle a été créée en 1982 par le Syndicat National de l’Industrie Pharmaceutique (SNIP), aujourd’hui devenu organisation professionnelle des entreprises du médicament (LEEM). Tulipe apporte une aide en médicaments et produits de santé aux organisations non gouvernementales (ONG) intervenant en zones de guerre, de catastrophes naturelles et de crises sanitaires.

L’association fonctionne grâce aux cotisations des entreprises adhérentes et à leurs dons en médicaments. Tulipe, au statut d’établissement pharmaceutique agit comme un intermédiaire entre les entreprises de santé donatrices et les ONG réceptrices[2]. Elle stocke et prépare, en quelques heures, le matériel de santé reçu puis les donne à l’organisation bénéficiaire qui se charge de les acheminer sur place. Ce qui permet aux ONG d’agir dans les premières heures d’une crise.

Histoire[modifier | modifier le code]

C’est l’état de guerre en Pologne en 1982 qui pousse les professionnels de la santé à créer l’association Tulipe [3],[4].

L’association est intervenue depuis 1982, via des dons de produits de santé, dans de nombreuses zones de catastrophes naturelles, de crises sanitaires et de conflits. Dès les premières années après sa création, l'association parraine des organisations humanitaires médicales en donnant du matériel de santé. Tulipe prépare aussi des cantines d'urgence médicale mises à disposition à partir de 1984 à des ONG et des médecins partant en mission humanitaire [5]. En 1984, Tulipe participe à l'opération Sahel 1984. Des cantines de médicaments sont alors transportés par les Camions de l'Espoir à destination des pays du Sahel lors de la crise alimentaire touchant les populations de la région [6]. L'association fournit 3,5 tonnes de produits de santé, soit une centaine de cantines [7].

Aides médicales 1984-2003[modifier | modifier le code]

En 1984, l'association avait déjà parrainé huit opérations médicales d'urgence, dont deux en Pologne avec Médecins du monde et une en Afghanistan avec Aide médicale internationale [8]. Tulipe intervient en 1989 à Madagascar lors d'une épidémie de paludisme. Lors du tremblement de terre dévastateur qui frappe l'Iran le 21 juin1990 faisant plus de 45 000 morts, l'association apporte une aide en produits de soins [9]. Un aide médicale est envoyée au Pérou lors d'une grave épidémie de choléra frappe le pays en février 1991. Lors d'une épidémie de Tuberculose au Cambodge, l'association apporte également un soutien avec l'envoi de médicaments à la population[10]. En décembre 2001, lors de la guerre en Afghanistan, Tulipe intervient avec un envoi de trois tonnes de médicaments que l'association déclare avoir envoyé pour les soins d'urgence [11]. Tulipe intervient lors de la guerre en Irak en 2003 avec des dons de matériel médical à la Croix Rouge à destination des réfugiés, situés dans les pays limitrophes[12].  

simone-veil-association-tulipe-cambodge
Simone Veil, ministre de la santé devant le matériel de santé envoyé par Tulipe au Cambodge (1994)

Interventions depuis 2004[modifier | modifier le code]

Quatre tonnes de produits de santé collectés par l’association ont été envoyés en Asie après le Tsunami en 2004[13]. D'autres dons de médicaments et matériel médical sont effectués par Tulipe puis envoyés au Liban en 2006, lors de la guerre avec Israël [14], en Birmanie, à Haïti en 2010 lors du tremblement de terre [3], aux Philippines en 2013 [15] ou encore en Syrie depuis 2012 avec notamment l'association Urgence Solidarité Syrie[16]. L’association a envoyé des malles de médicaments via lors du séisme au Népal de 2015 [17], via son partenaire SSF, le Corps Mondial de Secours USAR, le ministère des Affaires Etrangères et les autorités Népalaises [18]. En septembre 2017, l'ouragan Irma frappe les Caraïbes et les Antilles. Pour venir en aide aux populations de Saint Martin, de Saint Barthélémy et en Haïti, l'association Tulipe prépare, puis donne une vingtaine de kits médicaux, soit plus d’une tonne de produits [19]. Des ONG comme Secouristes sans frontières distribuent ensuite ces dons sur place [20].

Partenariat avec le Centre de crise et de soutien[modifier | modifier le code]

Texte de la convention de partenariat signé entre le Centre de crise et de soutien et l'association Tulipe le 19 décembre 2017.

Le 19 décembre 2017, une convention de partenariat concernant les opérations humanitaires menées par le Centre de Crise et de Soutien est signée entre le Ministère de l’Europe et des affaires étrangères et le président de l’association Tulipe. Cette convention organise le soutien direct par Tulipe des opérations de première urgence menées par le CDCS lors de crises humanitaires.

Interventions au Liban[modifier | modifier le code]

À la suite de l’explosion au Port de Beyrouth le 4 août 2020, l’association Tulipe récolte et prépare des kits d’urgence qui sont acheminés puis distribués quelques jours après la catastrophe par Première Urgence Internationale [21],[22] avec le soutien du ministère des Armées et de l’UNICEF. D’autres dons sont effectués via l’Ordre de Malte au Liban entre 2020 et 2021[23].

En 2021, l’association contribue également à un don d’un million d’euros en matériel médical pour le Liban avec les ministères de l’Europe et des Affaires étrangères, des Solidarités et de la Santé, en coordination avec le Centre de Crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères [24].

Interventions en Afghanistan et en Haïti[modifier | modifier le code]

Tulipe donne aussi du matériel de santé et des médicaments pour l’Afghanistan [25]. Après le séisme du 14 août 2021 en Haïti, une frégate de surveillance de l'armée française est affrétée pour transporter du matériel humanitaire, dont 30 malles (1,7 tonnes) de matériel médical en partenariat avec le Centre de crise et de soutien[26].

Guerre en Ukraine[modifier | modifier le code]

L'entrepôt de l'association Tulipe situé à le Thillay, à proximité de l'aéroport de Roissy
association-tulipe-kit-urgence-medicaments-ukraine
Journée de remplissage de kits de médicaments d'urgence, destinés à être donnés aux ONG œuvrant lors de la guerre en Ukraine (avril 2022).

L’association et ses bénévoles se mobilisent après l’invasion de l’Ukraine par la Russie déclenchée le 24 février 2022. Plusieurs organisations et associations comme la Croix Rouge Ukrainienne, Première Urgence Internationale ou l’Aide Médicale Caritative France-Ukraine lancent des appels aux dons [27], les acheminent et les distribuent pour aider à la prise en charge des blessés civils et militaires.

Depuis son entrepôt, proche de Roissy, l’association Tulipe prépare et donne depuis le début de la guerre des malles remplies de matériel médical d'urgence [28]. Les dons de l'association ne sont réalisés uniquement qu'en réponse aux demandes faites par les organisations bénéficiaires [29] ou via le Centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des affaires étrangères.

Le 21 mars 2022, une opération de solidarité exceptionnelle est organisée par le gouvernement français, Tulipe y contribue avec un don de neuf tonnes de médicaments. L'association est soutenue par les entreprises françaises du secteur de la santé et par 15 laboratoires pharmaceutiques. Ces dons permettent la prise en charge de blessés et de malades chroniques en Ukraine [30].

En mai 2022, Tulipe effectue un don de médicaments et de lait infantile à l'ONG la Chaîne de l'Espoir qui le distribue à l'hôpital régional de Mykolaïv [31].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'association Tulipe agit comme interface entre les entreprises de santé adhérentes et les ONG. Elle assure la coordination entre les dons de matériel médical de ces entreprises et les associations distributrices de dons dans les zones de conflit, de crise humanitaire ou de catastrophe.

L'association collecte des médicaments et dispositifs médicaux puis s'assure de leur traçabilité et de leur bon usage une fois acheminés sur zone [32]. En effectuant des dons de produits de santé auprès de Tulipe, les entreprises transfèrent la responsabilité pharmaceutique à l'association collectrice.

Le matériel et les médicaments sont conditionnés dans des kits ou cantines répondants aux besoins rencontrés sur le terrain par les ONG. Les produits sont ensuite mis à disposition des organismes demandeurs en moins de 48 heures [33].

Gouvernance[modifier | modifier le code]

L'association Tulipe est une association loi 1901 présidée par Patrice Carayon, dirigée par un bureau de quatre membres et un conseil d'administration de 16 administrateurs. Le bureau est composé de Patrice Carayon, Olivier Poirieux, Pascal Le Guyader et Thomas Borel. Le conseil d'administration est composé de Catherine Bourrienne-Bautista, Jérome Darribere, Florence Denonain, Sylvie Grégoire, Philippe Lamoureux, Pascal Lefrançois, Sébastien Michel, Frédérique Saas, Vanina Laurent-Ledru, Adèle Depoux, Cécilia de Foucaucourt, Sylvain Bouton, Luc Besançon, Valérie Leto, Marie-Claude Cambus et Sonia Braham Mtir [34].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ritimo, « Tulipe », sur ritimo, (consulté le )
  2. L'Usine Nouvelle, « Tulipe doit enrôler plus de labos dans l’humanitaire », Magazine hebdomadaire français,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. a et b « Benoît Gallet : "En une semaine, Tulipe a envoyé 92.000 traitements d'urgence en Haïti" », sur Les Echos, (consulté le )
  4. « » Tulipe : la réponse des industriels du médicament aux situations internationales d’urgence MyPharma Editions | L'Info Industrie & Politique de Santé » (consulté le )
  5. Tribune Médicale J.P, English: Revue de presse : Tribune Médicale numéro du 31 mars 1984, page 18, (lire en ligne)
  6. Jean François Caremel, « Le renouveau « humanitaire » des politiques de la faim au Sahel, (ou) comment la malnutrition est entrée dans la santé globale », Face à face. Regards sur la santé, no 13,‎ (ISSN 1298-0390, lire en ligne, consulté le )
  7. Jacques Gravier, Français : Magazine Tonus numéro du 19 octobre 1984 article sur l'Opération Sahel 1984 Les Camions de l'Espoir, (lire en ligne)
  8. Panorama du Médecin, Bruno Rivals, Français : Panorama du Médecin, numéro du 23 mars 1984, article de Bruno Rivals, (lire en ligne)
  9. « 21 juin 1990. Un séisme dévastateur secoue l’Iran », sur Franceinfo, (consulté le )
  10. Bernard Hirsch, Français : Extrait de la revue Communication Humanitaire - Numéro 4 de mars 1995, (lire en ligne)
  11. « Jeudi 20 décembreheure par heure », sur L'Obs, (consulté le )
  12. Croix-Rouge francaise, « La Croix-Rouge en alerte », sur Croix-Rouge française (consulté le )
  13. « Le drame a provoqué un afflux massif de dons aux associations caritatives françaises, via Internet », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. (en) « Aide humanitaire française au Liban (28 juillet 2006) - Lebanon », sur ReliefWeb (consulté le )
  15. Eric Lamy et Eric Lamy, « Communiqué du 11/11/2013 », sur Secouristes Sans Frontières, (consulté le )
  16. « Check-up Santé - Samedi 3 octobre » (consulté le )
  17. « France 3 Régions »
  18. CMS, « Un groupe prêt au départ. », sur Corps Mondial de Secours, (consulté le )
  19. Astrid Gouzik, « Après le passage d’Irma, une tonne de médicaments prête à partir vers les Antilles et les Caraïbes », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le )
  20. « Irma : une équipe médicalisée de l'ONG Secouristes sans frontières apporte 600 kg de médicaments », sur Franceinfo, (consulté le )
  21. « Comment les entreprises françaises vont venir en aide à Beyrouth », sur CharenteLibre.fr (consulté le )
  22. « [Communiqué ] Beyrouth : Première Urgence Internationale déploie du personnel médical et aide à la réhabilitation - », sur Première Urgence Internationale, (consulté le )
  23. Alternatives Humanitaires, « Liban : sur la route des soins », sur Alternatives Humanitaires, (consulté le )
  24. « La France fait don de matériel médical d'un million d'euros au Liban », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )
  25. « "C'est une crise particulière, il y a beaucoup de blessés et beaucoup de besoins en anti-douleurs très puissants" », sur What's Up Doc, (consulté le )
  26. Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, « Séisme en Haïti : la France apporte son aide - Communiqué du 20.08.2021 », sur France Diplomatie - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (consulté le )
  27. Diana Dols, « APPEL AUX DONS POUR L’UKRAINE ! Appel aux hôpitaux, aux entreprises et administrations françaises. », sur AIDE MEDICALE CARITATIVE FRANCE-UKRAINE, (consulté le )
  28. « Guerre en Ukraine : les laboratoires français envoient des médicaments et du matériel pour soigner les blessés », sur Franceinfo, (consulté le )
  29. « Des médicaments pour une médecine de guerre en Ukraine: une organisation française sur le pont », sur LExpress.fr, (consulté le )
  30. Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, « Ukraine : opération de solidarité exceptionnelle de la France (21.03.22) », sur France Diplomatie - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (consulté le )
  31. « Urgence Ukraine : nous devons agir ! », sur La Chaîne de l'Espoir, (consulté le )
  32. Doctissimo, « Ukraine : les initiatives pour aider le peuple en guerre », sur Doctissimo (consulté le )
  33. « Savoir répondre aux urgences sanitaires - Qui sommes nous », sur Tulipe (consulté le )
  34. « Savoir répondre aux urgences sanitaires - Qui sommes nous », sur Tulipe (consulté le )