Armas Äikiä

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Armas Äikiä
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
HelsinkiVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Malmin hautausmaa (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique

Armas Äikiä (né le à Pyhäjärvi (fi) et mort le à Helsinki) est un écrivain, journaliste et militant communiste finlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est ministre de l'Agriculture sous la République démocratique finlandaise de décembre 1939 à mars 1940.

Il a écrit notamment l'hymne de la République socialiste soviétique carélo-finnoise. De retour en Finlande, craignant la répression en URSS, où le Parti communiste a été interdit, il a passé des années en prison et a écrit des poèmes considérés comme « provocateurs » où il dénonçait par ailleurs les Grandes Purges staliniennes.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Vallankumousrunoja, 1928 (anthologie avec d'autres écrivains)
  • Kaksi Soturia, 1941 (publié à Petroskoi, URSS)
  • Laulu Kotkasta, 1941 (publié à Petroskoi)
  • Tulikehässä, 1943 (publié à Petroskoi)
  • Iskelmiä, 1943 (publié à Petroskoi)
  • Kalterilyyra, 1945 (publié à Petroskoi)
  • Tulikantele, 1947 (publié à Petroskoi)
  • Henkipatto, 1948 (publié en Finlande par Kansankulttuuri)
  • Kolmas Tie, 1948
  • Vladimir Majakovski, 1950
  • Lotta Hilpeläinen, 1952
  • Sinisten Silmien Tähden, 1952
  • Tänään ja Vuonna 1965, 1959
  • Laulaja Tulvoren Juurella, 1962
  • Stihotvorenija, 1963

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fi) Sirkka-Liisa Lähteenoja, Sopuli, persoonat ja sivupersoonat, Huhmari, Karprint Ky, (ISBN 978-952-97-4842-6), p. 44–49

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]