Arçon (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arçon (homonymie).

L'Arçon
Illustration
L'Arçon à Auch en aval vers le nord-ouest.
Caractéristiques
Longueur 18,1 km [1]
Bassin ? [1]
Bassin collecteur la Garonne
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 5
Régime pluvial
Cours
Source près du lieu-dit Malard
· Localisation Auterive
· Altitude 280 m
· Coordonnées 43° 42′ 41″ N, 0° 36′ 58″ E
Confluence Gers
· Localisation Preignan & Roquelaure
· Altitude 114 m
· Coordonnées 43° 34′ 15″ N, 0° 39′ 38″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite ruisseau de Larroussagnet, Pey Barbé, En Tourette
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Gers
Arrondissements Auch
Cantons Auch-Sud-Est-Seissan, Auch-Nord-Est
Régions traversées Occitanie
Principales localités Auch

Sources : SANDRE:« O6300590 », Géoportail

L'Arçon est un ruisseau du sud de la France, dans la région Occitanie, dans le département du Gers, affluent du Gers (rive droite), et donc sous-affluent de la Garonne.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Arçon à Montégut.

De 18,1 km de longueur[1], l'Arçon prend sa source à 280 mètres d'altitude[2], près du lieu-dit Malard, sur la commune de Auterive, à la limite de Haulies.

Il se jette dans le Gers en rive droite, à Preignan au lieu-dit L'Armand, à la limite de Roquelaure, à 114 mètres d'altitude, à 8 km au nord d'Auch, et à l'ouest de la route nationale 21, et au nord-est de l'aérodrome d'Auch - Gers[2].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département du Gers, il traverse huit communes[1] et deux cantons : Auterive, Haulies, Pessan, Montégut, Auch, Leboulin, Montaut-les-Créneaux et Preignan.

Soit en termes de canton, l'Arçon prend sa source dans le canton d'Auch-Sud-Est-Seissan, et conflue dans le canton d'Auch-Nord-Est, le tout dans l'arrondissement d'Auch.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Le SIAEP Auch Nord ou Syndicat Intercommunal d'Adduction d'Eau Potable œuvre depuis décembre 1956 sur vingt communes au nord d'Auch[3]. Son siège est à Preignan. Le SPANC est créé en octobre 2002 avec vingt-trois communes aujourd'hui[4].

Affluents[modifier | modifier le code]

L'Arçon a douze affluents contributeurs référencés[1] dont :

  • le ruisseau de Larroussagnet (rd), 9,4 km, avec quatre affluents et rang de Strahler quatre, dont :
    • le ruisseau des Carrerasses (rd), 2,8 km.
    • le ruisseau de Leboulin (rd), 4,1 km.
  • le ruisseau de Pey Barbé (rd) 3,7 km.
  • le ruisseau d'En Tourette (rd) 2,5 km.

Le rang de Strahler est donc de cinq.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

Crues[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Inondations de 1977 en Gascogne.

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Arçon (O6300590) » (consulté le 13 février 2014)
  2. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 14 février 2014)
  3. « SIAEP Auch Nord - Historique », sur www.siaep-auch-nord.fr (consulté le 13 février 2014)
  4. « SIAEP Auch Nord - Rôle du SPANC », sur www.siaep-auch-nord.fr (consulté le 13 février 2014)