Arçon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arçon (homonymie).

Arçon
Arçon
Vue générale.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Pontarlier
Canton Ornans
Intercommunalité Communauté de communes de Montbenoît
Maire
Mandat
Alain Girardet
2014-2020
Code postal 25300
Code commune 25024
Démographie
Gentilé Cailleux est le surnom péjoratif donné par les Saugeais.
Population
municipale
839 hab. (2016 en augmentation de 8,82 % par rapport à 2011)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 56′ 53″ nord, 6° 22′ 47″ est
Altitude Min. 787 m
Max. 1 086 m
Superficie 21,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Arçon

Géolocalisation sur la carte : Doubs

Voir sur la carte topographique du Doubs
City locator 14.svg
Arçon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arçon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arçon

Arçon (Aichon en arpitan) est une commune française située dans le département du Doubs, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Ses habitants s'appellent les Cailleux.

Géographie[modifier | modifier le code]

Arçon est située à 6 kilomètres de Pontarlier au cœur du Haut-Doubs. Contrairement aux idées reçues, Arçon ne se situe pas dans le Saugeais mais à sa frontière.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Goux-les-Usiers Bugny Maisons du Bois-Lièvremont Rose des vents
Vuillecin N Les Alliés
O    Arçon    E
S
Doubs Pontarlier Les Verrières-de-Joux

Toponymie[modifier | modifier le code]

Arcum en 1141 ; Arcion en 1162 ; Arcions en 1169 ; Arzum en 1173 ; Arzuns en 1178 ; Villa Arcomb en 1228 ; Villa d'Arcon en 1344[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? ? Rodolphe Mockly UDR Conseiller général
? mars 2001 Félix Maugain    
mars 2001 2008 Alain Maisier DVG  
mars 2008 2014 Bernard Laithier[2]   Vice-président de la communauté de communes
mars 2014 En cours Alain Girardet SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2016, la commune comptait 839 habitants[Note 1], en augmentation de 8,82 % par rapport à 2011 (Doubs : +1,79 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
727762700761697748756800769
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
774743695654678669664633593
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
573626602528585575523488516
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
513513571650665695744771820
2016 - - - - - - - -
839--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Stade de biathlon Florence-Baverel : inauguré le 14 septembre 2009, étendu en 2019[7].
  • Église de l'Assomption : une chapelle est construite en 1486. Mais une église est construite sur le même emplacement en 1830-1844.
  • Monument aux morts.
  • Mairie.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean COURTIEU, Dictionnaire des communes du département du Doubs, t. 1, BESANÇON, CÊTRE,
  2. [PDF] Site officiel de la préfecture du Doubs - liste des maires
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. Louis Delvinquiere, « Ski nordique : le stade d’Arçon inaugure son extension », sur nordicmag.info, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :