Antoine Vechte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antoine Vechte
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
AvallonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Antoine Vechte est un orfèvre et joaillier français (né le 27 prairial an VIII à Vic-sous-Thil et décédé à Avallon le ). Collaborateur de François-Désiré Froment-Meurice, il a réalisé un très grand nombre d'œuvres sous la monarchie de Juillet puis à Londres à partir de 1848.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il nait le 27 prairial an VIII () à Vic-sous-Thil (Côte-d'Or), au lieu-dit la Maison Dieu, d'un père menuisier[1]. Il commence sa carrière comme joaillier, se faisant une spécialité de la reproduction de bijoux de la Renaissance. Certains sont même vendus comme des originaux. Il rejoint ensuite l'atelier de François-Désiré Froment-Meurice à Paris pour qui il réalise de nombreuses œuvres inspirées de la Renaissance. Il participe notamment à la fabrication de la Coupe des vendanges. Après la Révolution de 1848, il gagne Londres où il travaille pour le compte de Hunt & Roskell. Il acquiert une grande renommée pour son travail du métal au repoussé, ses œuvres étant copiées par galvanoplastie. Il regagne la France à sa retraite en 1861[2].

Il participe aux expositions universelles de 1855, 1862 puis 1867 où il remporte la médaille d'or pour la couverture en platine d'une bible destinée au duc d'Aumale[1].

Œuvres conservées dans des musées ou collections publiques[modifier | modifier le code]

Paire de pistolets, Metropolitan Museum of Art.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne Dion-Tenenbaum, Orfèvrerie française du XIXe siècle, la collection du musée du Louvre, Somogy, 2011
  • (en) D.J. Biemond, « Neptune domptant les flots ou Le Triomphe de Galatée (1843). Antoine Vechte, the Duc de Luynes and the Revival of Répoussé », The Rijksmuseum Bulletin 62 (2014), p. 382-407

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice du musée d'Orsay
  2. Notice du Grove Encyclopedia of Decorative Arts
  3. Notice du Rijksmuseum
  4. Notice no 4133, base Atlas, musée du Louvre
  5. Notice du Met
  6. Notice du V&A