Anne-Madeleine de Conty d'Argencourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anne-Madeleine de Conty d'Argencourt
Fonction
Première dame d'honneur
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Anne-Madeleine de Conty d'Argencourt est née en 1637, baptisée le à Montpellier et morte le [1]. Elle est une des maîtresses de Louis XIV.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anne-Madeleine de Conty d’Argencourt, dite Mlle de la Motte-Argencourt, est la fille de Pierre de Conty d'Argencourt (1587-1655) et de Madeleine de Chaumont de Bertichères († ap. 1638). Elle est baptisée quatre ans plus tard le 20 septembre 1641 à Montpellier.

Elle est la fille d'honneur de la reine-mère Anne d'Autriche en remplacement de Mlle de la Porte en 1657. Elle épouse Gabriel de Grasset, seigneur de Farlet, conseiller à la cour des comptes, aides et finances de Montpellier[2].

Elle devient un temps la maîtresse du roi Louis XIV, en 1658. Elle est ensuite la maîtresse de Jean-Baptiste Amador de Vignerot du Plessis, marquis de Richelieu (1632-1662), ce qui déplait au roi. Elle choisit de se retirer au couvent des Filles Sainte Marie de Chaillot[3],[4]. Elle fait don par testament à la congrégation des Dames de la Miséricorde de son immeuble de Montpellier afin de venir en aide aux malades[5]. Elle est obligée de s’enfuir en Flandres avec Mme la comtesse de Soissons, Olympe Mancini, de laquelle elle est l'amie intime. Elles sont toutes deux impliquées dans l'Affaire des poisons. Selon Bussy-Rabutin dans son Histoire amoureuse des Gaules, elle a une intrigue avec le jeune Louis XIV avant d'être la maitresse de Jean-Baptiste Amador de Vignerot du Plessis de Richelieu, marquis de Richelieu (1632-1662). Mademoiselle raconte dans ses Mémoires que la passion du roi pour Melle de la Motte-Argencourt remonte à 1658, année où la mère de la jeune fille reçoit la cour à Montpellier où elles habitent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AD 34,Etat civil, acte de sépulture,Série 5Mi1/46
  2. « Gabriel Grasset », sur Geneanet (consulté le 3 juillet 2018)
  3. Favorites royales : Anne-Madeleine de Conty d’Argencourt, maitresse passagère du Roi-Soleil
  4. AD 34, Filles du Bon pasteur 1695-1697, Série H 74 h 3 Engagement d'Anne Conty d'Argencourt au couvent des filles du bon pasteur
  5. Maguelone Nouvel Kirschleger, Montpellier, la cité des belles dames, Montpellier, Editions Privat, , 180 p. (ISBN 9782708969889), p 49.