Anne-Dauphine Julliand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anne-Dauphine Julliand
Naissance (43 ans)
Paris
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français

Œuvres principales

Anne-Dauphine Julliand, née à Paris le 23 novembre 1973, est une femme de lettres française. Ses deux œuvres publiées sont Deux petits pas sur le sable mouillé en 2011 et Une journée particulière en 2013, essais relatant son expérience de vie familiale confrontée à la maladie grave de deux de ses enfants. Elle réalise ensuite le film documentaire Et les mistrals gagnants, sorti en 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anne-Dauphine Julliand naît en 1973 à Paris. Elle étudie le journalisme, puis écrit, d'abord dans la presse quotidienne[1], puis dans la presse immobilière[2].

En juillet 2000, elle se marie[3] et a quatre enfants : Thaïs, Gaspard, Arthur et Azylis[4].

En 2006, sa fille Thaïs, née le [5], est diagnostiquée comme porteuse d'une leucodystrophie métachromatique, une forme rare de maladie lysosomale ; son espérance de vie est donc très limitée. En 2007, Thaïs meurt de sa maladie, alors que sa petite sœur Azylis se révèle également porteuse de leucodystrophie[6] ; grâce à une transplantation de moelle, la maladie progresse plus lentement chez elle que chez Thaïs [4]. Azylis meurt finalement à son tour le 20 février 2017[7].

Œuvre[modifier | modifier le code]

En 2011, Anne-Dauphine Julliand publie Deux petits pas sur le sable mouillé, qui raconte la vie, la maladie et la mort de Thaïs, aux éditions Les Arènes ; ce témoignage remporte un succès important, avec 260 000 exemplaires vendus[8].

Le livre reçoit notamment le prix Pèlerin du Témoignage 2011[4] et est traduit en vingt langues[9].

Le 23 mai 2013, elle publie Une journée particulière, qui raconte le 29 février 2012, jour où Thaïs aurait eu huit ans, de son point de vue[10],[11].

En 2016, elle réalise un film long métrage documentaire Et les Mistrals gagnants sur le thème de l'enfant et la maladie, dans la lignée de son livre Deux petits pas sur le sable mouillé. D'abord annoncé pour septembre 2016, le film sort sur les écrans le [12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Anne-Dauphine Julliand - Babelio », sur Babelio (consulté le 9 mai 2016).
  2. Adeline Fleury, « Anne-Dauphine Julliand, la leçon de vie d'une mère Courage », Le Journal du dimanche,‎ (ISSN 0242-3065, lire en ligne).
  3. Dominique Le Guilledoux, « Très cher espoir », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  4. a, b et c Catherine Lalanne, « Anne-Dauphine Julliand raconte son histoire en cinq petits mots », Pèlerin,‎ (ISSN 0764-4663, lire en ligne).
  5. « Anne-Dauphine Julliand nous parle de son nouveau livre, Une journée particulière », sur One heart (consulté le 10 mai 2016).
  6. Isabelle de Gaulmyn et François-Xavier Maigre, « Anne-Dauphine Julliand et son mari Loïc : « Nous avons ressenti toute la compassion de Dieu » », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne).
  7. « Un nouveau deuil pour Anne-Dauphine Julliand », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)
  8. Marie Chaudey, « Anne-Dauphine Julliand et Laurence Kiberlain : le bonheur malgré tout », La Vie,‎ (ISSN 0151-2323, lire en ligne).
  9. « Et les mistrals gagnants - Le documentaire d'Anne Dauphine Julliand présenté par Incognita films et Anne Dauphine Julliand », sur KissKissBankBank (consulté le 10 mai 2016).
  10. Nathalie Dupuis, « Une journée particulière de Anne-Dauphine Julliand », Elle,‎ (ISSN 0013-6298, lire en ligne).
  11. Laurence Meurville, « Anne-Dauphine Julliand : « Thaïs n’a jamais été aussi présente. » », sur Il est vivant !, (consulté le 10 mai 2016).
  12. « Et les Mistrals gagnants », sur Télérama.fr, (consulté le 4 mars 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]