Anne-Cécile Vandalem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anne-Cécile Vandalem
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
(40 ans)
Nationalité
Belge
Activité
Actrice, autrice et metteuse en scène

Anne-Cécile Vandalem est une metteuse en scène, autrice et actrice belge née le  à Liège.

Elle crée en 2008 la compagnie Das Fräulein, conçue pour développer et promouvoir son travail d'artiste. Les créations théâtrales qui en émanent sont des œuvres originales dont elle prend en charge la conception, l’écriture et la réalisation.

Dans son théâtre, un polar peut se nourrir d’éléments spécifiques à la tragédie, pencher vers la comédie, devenir musical, prendre un tournant dramatique ou une direction politique et s’achever dans un grand bain de sang shakespearien. Ce mélange des genres, cher à l’artiste, est sa marque de fabrication, le garant d’une vitalité à tout instant, l’astuce par laquelle elle abordera de façon légère des sujets résolument graves, le moyen de ne jamais s’asseoir sur une vérité, de ne rien attendre au tournant, de ne jamais se reposer, de rendre compte d’une réalité dans tout ce qu’elle a d’indomptable, de complexe, d’indéterminé, et de puissant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études d’interprétation au Conservatoire royal de Liège, Anne-Cécile Vandalem débute sa carrière auprès de metteurs en scène et collectifs théâtraux tels que Charlie Degotte, Dominique Roodthooft et la compagnie Transquinquennal.

Spectacles[modifier | modifier le code]

2003-2007[modifier | modifier le code]

En 2003, Anne-Cécile Vandalem commence son travail d’écriture de spectacles avec Zaï Zaï Zaï Zaï (2003), suivi par Hansel et Gretel (2005) en collaboration avec l’acteur Jean-Benoît Ugeux. Dès lors, la fiction est la forme de prédilection de l’autrice.

2008-2013[modifier | modifier le code]

De 2008 à 2013, elle s’engage dans la réalisation de la Trilogie des parenthèses et crée (Self) Service au Théâtre Vidy-Lausanne (2008), Habit(u)ation au Théâtre de Namur (2011) et After the Walls (Utopia) au Théâtre national de Belgique dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts 2013. Parallèlement à cette trilogie, elle crée en 2012, en collaboration avec l’ingénieur du son Brice Cannavo, Michel Dupont, réinventer le contraire du monde, un spectacle sonore pour adultes et adolescents.

2014[modifier | modifier le code]

En 2014, Anne-Cécile Vandalem entame l’exploration des modalités de la posture et de l’imposture. Elle questionne la capacité d’action et de transformation du réel d’un sujet/individu au sein des différentes sphères sociétales et aborde la problématique du dévoilement et de la fragilité comme posture honnête et/ou stratégique au sein de son écriture. Elle crée trois dispositifs : Still too sad to tell you (installation vidéo), Que puis-je faire pour vous ? (projet dans l’espace public) et Looking for dystopia (œuvre multimédia).

2016 ː Tristesses[modifier | modifier le code]

Vient ensuite Tristesses, le premier volet d’une trilogie sur la fin de l’humanité[1],[2],[3]. Applaudie par ses pairs au Festival d'Avignon 2016, Anne-Cécile Vandalem a révélé sa maitrise des styles au devant de la scène internationale[4]. À ce titre, le magazine Alternatives théâtrales lui a consacré un dossier[5]. Tristesses est un spectacle total qui réussit à allier avec finesse le théâtre, le cinéma et la musique, ce qui lui vaudra le prix du meilleur spectacle aux Prix de la critique 2016[6] et le prix autrice « spectacle vivant » par la SACD[7].

2018 ː Arctique[modifier | modifier le code]

Arctique, deuxième volet de sa trilogie sur les échecs de l’humanité, est présenté lors de la 72ème édition du festival d'Avignon. Dans la forme, ce spectacle est toujours à mi-chemin entre théâtre, cinéma et musique; sur le fond, il s'agit toujours d'un polar mais, cette fois, sur fond de réchauffement climatique[8],[9].

Créations[modifier | modifier le code]

  • 2018 : Arctique, Théâtre national de Belgique
  • 2016 : Tristesses, Théâtre de Liège
  • 2015 : Still too sad to tell you, Festival XS (Théâtre national de Belgique)
  • 2015 : Que puis-je faire pour vous ?, Festival Ville en Jeu(x) Mons2015
  • 2014 : Looking for Dystopia
  • 2013 : After The Walls (UTOPIA)
  • 2012 : MicheI Dupont, réinventer le contraire du monde, La Manufacture à Avignon
  • 2010 : Habit(u)ation, Théâtre de Namur
  • 2008 : (Self) Service, Théâtre Vidy-Lausanne
  • 2006 : Hansel et Gretel (en collaboration avec Jean-Benoît Ugeux), Festival Émulation au Théâtre de la Place à Liège
  • 2003 : Zaï Zaï Zaï Zaï (en collaboration avec Jean-Benoît Ugeux), Victoria Theater à Gand

Récompenses[modifier | modifier le code]

* 2018 : Prix « Meilleur spectacle étranger » et « Meilleurs compositeurs de musique de scène » aux Grands Prix de la Critique.
  • 2016 : Prix autrice « spectacle vivant » pour Tristesses »' aux Prix SACD
  • 2016 : Prix « Meilleur spectacle » pour Tristesses aux Prix de la critique
  • 2013 : Prix « Meilleur seul en scène » pour  After The Walls (UTOPIA) aux Prix de la critique
  • 2012 : Nomination « Meilleure création artistique et technique » pour Michel Dupont aux Prix de la critique
  • 2011 : Prix « Meilleur spectacle » et « Meilleure création artistique et technique » pour Habit(u)ation aux Prix de la critique
  • 2009 : Nomination « Meilleure création artistique et technique » pour (Self) Service aux Prix de la critique
  • 2007 : Prix de la découverte pour Hansel et Gretel aux Prix du Théâtre
  • 2003 : Nomination « Jeune espoir féminin » pour Et Dieu ! aux Prix du Théâtre

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maylis Besserie, « Raconter la politique (2/5) : Politique-fiction », France Culture,‎ (lire en ligne, consulté le 2 mai 2017)
  2. http://www.profession-spectacle.com/tristesses-le-theatre-puissamment-habite-danne-cecile-vandalem-2/
  3. https://www.theatre-contemporain.net/spectacles/Tristesses-une-comedie/critiques/
  4. Anne Diatkine, « Anne-Cécile Vandalem, le vent en troupe », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 2 mai 2017)
  5. (en) « Écrire et créer au féminin - 129 - Alternatives théâtrales », sur www.alternativestheatrales.be (consulté le 2 mai 2017)
  6. Catherine Makereel, « «Tristesses», élu meilleur spectacle de l’année », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  7. « sacd - scam : Prix SACD spectacle vivant 2016 : Anne-Cécile Vandalem pour Tristesses », sur www.sacd.be (consulté le 2 mai 2017)
  8. http://www.liberation.fr/societe/2018/07/21/arctique-manifeste-theatral-contre-le-rechauffement-climatique_1667988
  9. https://www.lemonde.fr/festival-d-avignon/article/2018/07/20/arctique-anne-cecile-vandalem-dans-les-eaux-glacees-du-groenland_5333911_4406278.html

Liens externes[modifier | modifier le code]