Andrew de Moray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant écossais
Cet article est une ébauche concernant une personnalité écossaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Andrew de Moray (latin : Andreas de Moravia), mort en 1297, également connu sous le nom de Andrew Moray, a été un chef militaire au cours du conflit anglo-écossais de la fin des années 1290, connu sous le nom de Guerres d'indépendance de l'Écosse.

Il a été responsable de la révolte dans le nord de l'Écosse à l'été 1297 contre le roi Édouard Ier d'Angleterre, réussissant à reprendre le contrôle de cette région pour le compte du roi Jean d'Écosse. À la fin de l'été, il a fusionné ses forces avec celles de William Wallace et dirigé conjointement l'armée à la victoire lors de la bataille du pont de Stirling, où il a été mortellement blessé.

Postérité[modifier | modifier le code]

Son fils posthume et homonyme Andrew Murray de Bothwell (1298-1338) s'illustre pendant la Seconde Guerre d'indépéndance de l'Écosse.