André Blondel de Rocquencourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
André Blondel de Rocquencourt
André Blondel de Rocquencourt.JPG
Dalle funéraire d'André Blondel de Rocquencourt, conservée au Louvre.
Biographie
Décès
Activité
AdministrateurVoir et modifier les données sur Wikidata

André Blondel de Rocquencourt est un administrateur français, mort à Paris en 1558[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Pourvu le d’une charge de trésorier de l’épargne[2], il est nommé contrôleur général des finances le [3].

Il donne par son testament de 1558, à l’Hôpital de Lyon une maison toute neuve qu’il avait fait bâtir dans la rue Saint Jean, et à la duchesse de Valentinois, Diane de Poitiers, l’hôtel qui lui appartenait dans la rue d’Orléans, quartier de Saint Honoré, à Paris[4],[5].

Il épouse Anne de la Rue[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Musée de sculpture antique et moderne
  2. Etudes et recherches historiques sur les monnaies de France
  3. Fontainebleau; l'art en France, 1528-1610
  4. a et b Jacques Pernetti, Recherches pour servir à l’histoire de Lyon, ou Les Lyonnois dignes de mémoire, t. 1, Lyon, Frères Duplain, 1757, p. 317 (en ligne).
  5. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, t. 1, éd. de Minuit, Paris, 1963, pp. 674.