Ambient jungle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le drum and bass est née de l'évolution de la musique Jungle. Elle est caractérisée par une empreinte plus prononcée du corps rythmique (le break beat) et harmonique soutenu par la ligne de basse. Dans ce champ là, dès 1995 s'est imposée l'ambient jungle comme courant à part entière. Elle est destinée aux dance floors des clubs est s'écoutait dès lors dans des clubs londoniens tels que le mythique The Blue Note.

L'ambient jungle fait la part belle aux sons atmosphériques et aux samples d'éléments naturels : le vent, le bruissement des ruisseaux, les champs d'oiseaux, etc. Elle procure une sensation de liberté et de profondeur propice à de longs mixes envolés.

On peut retenir l'album Earth du producteur anglais LTJ Bukem comme acte de naissance de l'ambient jungle auprès du grand public. Dès lors, son label discographique "Good Looking Records" a produit foule de déclinaisons et évolutions du son ambient jungle.

D'autres artistes se sont illustrés dans la production de titres ambient Jungle, parmi lesquels Peshay, MC Conrad et Bailey.

Ce mode d'expression musicale donnera par évolution un autre grand courant du drum and bass : la liquid jungle.