Alsophis rijgersmaei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les serpents
Cet article est une ébauche concernant les serpents et l'île de Saint-Martin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Alsophis rijgersmaei, la Couresse du Banc d'Anguilla est une espèce de serpents de la famille des Dipsadidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique du banc d'Anguilla[1]. Elle se rencontre à Anguilla et à Saint-Barthélemy[2].

Elle n'a pas été observée à Saint-Martin depuis 1991, elle en a probablement disparu à cause de l'introduction volontaire de la mangouste indienne (Herpestes javanicus)[2].

Elle est particulièrement menacé par l’activité humaine et par les animaux domestiques comme les chats.

Description[modifier | modifier le code]

La Couresse du Banc d’Anguilla mesure jusqu'à 1 380 mm dont 300 mm de queue, elle est de couleur grise a marron foncé. Elle est principalement diurne et terrestre[2].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Elle se nourrit principalement de petits reptiles[2] :

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur du docteur Hendrik Elingsz van Rijgersma (1835–1877).

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Cope, 1870 "1869" : Seventh Contribution to the Herpetology of Tropical America. Proceedings of the American Philosophical Society, vol. 11, no 81, p. 147-192 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Questel, 2011 : Alsophis : Les Serpents des Petites Antilles.
  • Breuil, 2002 : Histoire naturelle des Amphibiens et des Reptiles terrestres de l’Archipel Guadeloupéen. Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy. Patrimoines Naturels, vol. 54, Paris, p. 1-339.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. a, b, c et d Questel, 2012 : Contribution à la connaissance d’Alsophis rijgersmaei (Squamata, Dipsadidae, Xenodontinae) sur l’île de Saint-Barthélemy. Réserve Naturelle de Saint-Barthélemy, ALSOPHIS, p. 1-24. (texte intégral).