Almaviva Santé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Almaviva Santé est le 4e plus important groupe de cliniques privées en France. Il est détenu à 60 % par le fonds koweitien Wren House Infrastructure et 16 % par Bpifrance (Banque publique d'investissement)[1].

En 2021, Almaviva Santé regroupe 41 établissements privés dont 17 en région Sud, 19 en Ile-de-France et 5 en Corse[2]. Il gère 41 établissements privés, emploie 5 100 salariés et est partenaire de 1 800 médecins libéraux[3].

Capital[modifier | modifier le code]

  • De 2007 à 2017, Almaviva Santé a été la propriété de UI Gestion, Gimv, Sagesse Retraite Santé (SRS de Yves Journel, propriétaire de DomusVi, 3e groupe privé d'EHPAD) et de l'équipe dirigeante[1],[4].
  • De 2017 à 2021, Almaviva Santé a été détenu majoritairement par le fonds d'investissement Antin Infrastructure Partners[1].
  • Depuis , Almaviva Santé est détenu à 60 % par le fonds koweitien Wren House Infrastructure et 16 % par Bpifrance (Banque publique d'investissement)[1].

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Présidence[modifier | modifier le code]

  • 2007-2019 : Bruno Marie, ancien dirigeant du groupe Korian[5].
  • 2019 : Yann Coléou, ancien dirigeant du groupe Korian[6].

Outils de gestion[modifier | modifier le code]

  • Conseil d'administration
  • GIE Almaviva Santé[7]
    • Administrateur: Almaviva développement
    • Membres: Cliniques Almaviva (cf liste infra)
    • Contrôleur des comptes: David Boisset
    • Contrôleur de gestion: Frédéric Reig
  • Directions régionales
    • Côte d'Azur - Pays d'Aix: David Boisset
    • Ile-de-France Sud: Julien Aguilar
    • Ile-de-France Nord: Amélie Gelis
    • Corse - Marseille - Etang de Berre: Frédéric Reig

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Fondation du groupe Almaviva par le fonds 21 Partners (devenu 21 Invest) (Fonds 21 Centrale Partners III) et Bruno Marie, Président et fondateur, après le rachat de la clinique Chantecler de Marseille. Bruno Marie vient du groupe de maison de retraite Medidep, devenu Korian[8].
  • 2008 : Achat des cliniques de Marignane et de Vitrolles.
  • 2011 : Achat de la clinique Juge de Marseille et de la clinique Axium d'Aix-en-Provence.
  • 2013 : Cession du groupe Almaviva par 21 Partners aux fonds Gimv et UI gestion.
  • Juillet 2015: DV France (DV pour Domus Vi, groupe majeur dans le domaine des Ehpad, avec Yves Journel, principal actionnaire de DV France), Gimv, UI Gestion et les praticiens de la Clinique Arago à Paris regroupent leurs activités au sein de l’entité Almaviva Santé[9].
  • 2015-2017: Achat de la Clinique Arago à Paris, de Domus Cliniques et de 5 établissements en Essonne[10].
  •  : Antin Infrastructure Partners (AIP) achète à Gimv et UI Gestion 60 % du capital du groupe de cliniques françaises Almaviva Santé[11].
  • 2019 : Acquisition de la clinique du Parc Monceau et de la clinique Turin à Paris.
  •  : Yann Coléou succède à Bruno Marie comme Président du groupe Almaviva Santé.
  •  : Achat des cliniques Maymard en Corse[12],[13].
  •  : Le fonds Koweitien Wren House Infrastructure prends 60 % des parts du groupe Almaviva Santé pour 1,5 milliard, avec Bpifrance (Banque publique d'investissement) (16 %)[1].
  •  : Départ des directeurs régionaux PACA David Boisset et Frédéric Reig.

Chiffre d'affaires[modifier | modifier le code]

  • 2017 : 300 millions d'euros.[4].
  • 2018 : 350 millions d'euros.[10]

Effectifs[modifier | modifier le code]

Salariés[modifier | modifier le code]

  • 2017 : 2 600 salariés[10].

Médecins libéraux[modifier | modifier le code]

  • 2017 : 1100 médecins. [10]

Controverses[modifier | modifier le code]

  • En 2012, un médecin cardiologue a mis en cause un système de fraude concernant la facturation d’actes d’imagerie mis en place à la clinique générale de Marignane. En représailles, il a été exclu de sa société. En 2017, un courrier du cabinet du défenseur des droits reconnaissait pourtant au cardiologue la qualité de lanceur d’alerte. La direction de la clinique a rejeté toute implication dans ce système[14],[15]. En 2019, ses adversaires ont été condamnés à de lourdes peines d'interdiction d'exercice par la chambre disciplinaire nationale de l'Ordre des médecins. Cette instance a reconnu le caractère frauduleux des pratiques qu'il dénonçait. Les sanctions sont définitives, le pourvoi devant le Conseil d'Etat des médecins condamnés n'ayant pas été admis. Un juge d'instruction mène l'enquête sur le versant pénal[16].
  • En 2019, des salariés de la clinique Turin de Paris dénoncent des dysfonctionnements et les conditions de travail[17].
  • En 2021, à la suite du rachat du groupe Maymard, propriétaire de plusieurs cliniques en Corse, une mobilisation s'organise à Bastia pour s'opposer à la fermeture de la maternité de la clinique Maymard de Bastia[18].

Établissements[modifier | modifier le code]

Alpes-de-Haute-Provence[modifier | modifier le code]

  • Clinique Toutes-Aures, Manosque
  • Clinique Jean Giono, Manosque

Alpes-Maritimes[modifier | modifier le code]

  • Clinique de l'Estagnol, Antibes Juan-les-Pins
  • Clinique Oxford, Cannes
  • Clinique du Palais, Grasse
  • Clinique du Parc Impérial, Nice

Bouches-du-Rhône[modifier | modifier le code]

  • Clinique Axium, Aix-en-Provence
  • Clinique de l'étange de l'olivier, Istres
  • Clinique chirurgicale de Marignane, Marignane
  • Clinique Juge, Marseille
  • Clinique Chantecler, Marseille
  • Clinique chirurgicale de Martigues, Martigues
  • Clinique Vignoli, Salon-de-Provence
  • Clinique de Vitrolles, Vitrolles
  • Hôpital privé La Casamance, Aubagne
  • Centre d'hémodialyse de Provence, Aubagne

Région parisienne[modifier | modifier le code]

  • Clinique Arago, Paris
  • Clinique de l'Alma, Paris
  • Clinique Sainte-Thérèse, Paris
  • Clinique internationale du Parc Monceau, Paris
  • Clinique Turin, Paris
  • Clinique de l'Yvette, 91
  • Clinique Les Charmilles, 91
  • Clinique Les jardins de Brunoy, 91
  • Clinique Pasteur, 91
  • Hôpital privé d'Evry, 91
  • Hôpital privé d'Athis-Mons, 91
  • Hôpital privé du Val d'Yerres, 91
  • Clinique des Lilas, 93
  • Clinique Boyer, 94
  • Clinique Villecresnes, 94

Eure-et-Loir[modifier | modifier le code]

  • Clinique La Boissière, Nogent-le-Phaye

Corse[modifier | modifier le code]

  • Clinique Maymard, Bastia
  • Clinique Filippi, Bastia
  • Clinique Toga, Bastia
  • Centre d'hémodialyse Sainte-Catherine, Bastia

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Un fonds s’offre les cliniques Almaviva Santé pour 1,5 milliard, Le Figaro ,
  2. « organisation - Almaviva santé », sur www.almaviva-sante.fr (consulté le )
  3. Almaviva Santé réorganise son capital et prévoit d'investir 500 millions d'euros sur cinq ans, Le Journal des Entreprises, 27 juillet 2021
  4. a et b Le groupe Almaviva va changer de propriétaire, La Provence, 24 octobre 2017
  5. Santé : Almaviva change de président, La Provence, 23 septembre 2019
  6. Salaire Yann Coléou chez Korian-Medica en 2015, JDN
  7. [1]
  8. Santé : Almaviva change de président, La Provence,
  9. Communiqué de presse, Almaviva Santé
  10. a b c et d Le Marseillais Almaviva affiche une belle santé, La Provence, 27 juin 2017
  11. Le groupe Alamaviva Santé va changer de main, Les Echos,
  12. Bastia : les cliniques Maymard rachetées par le groupe Almaviva Santé, Corse Matin,
  13. Reprise de la clinique Maymard par Almaviva : la CGT reste inquiète après le CSE, Corse Net Infos,
  14. Clinique de Marignane : le cardiologue lanceur d’alerte se retrouve au chômage, Le Lanceur,
  15. [Enquête sur des soupçons de fraude à la Sécu au sein de la clinique de Marignane], MarsActu,
  16. https://marsactu.fr/soupcons-de-fraude-a-la-secu-cinq-cardiologues-de-marignane-suspendus/
  17. Harcèlement moral, cadences infernales… Les salariés d’une clinique parisienne sont à bout, Ouest France, 10 juillet 2019
  18. Nouvelle mobilisation contre la fermeture de la maternité Maymard à Bastia, France Bleu, .