Alliaume Leblond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Leblond.
Alliaume Leblond
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (26 ans)
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2010AS Marcoussis
2011-2013CM Aubervilliers 93-BigMat
2014-2015SCO Dijon
2018-VCU Schwenheim
Équipes professionnelles
08.2011-12.2011Big Mat-Auber 93 (stagiaire)
08.2012-12.2012Auber 93 (stagiaire)
2016-Differdange-Losch

Alliaume Leblond (né le ) est un coureur cycliste français, membre du club alsacien du VCU Schwenheim. Professionnel en 2016 au sein de la formation luxembourgeoise Differdange-Losch, il est également stagiaire à deux reprises dans l'équipe continentale Big Mat-Auber 93 dirigée par Stéphane Javalet en 2011 et 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Licencié à l'AS Marcoussis (Comité Île-de-France) et membre du pôle espoirs de Fontainebleau, Alliaume Leblond se fait remarquer chez les juniors en 2010 lorsqu'il remporte une dizaine de victoire dans sa saison et gagne notamment le Chrono des Nations-Les Herbiers-Vendée juniors[1] ainsi que le Tour de la Guadeloupe juniors[2].

L'année 2011 au sein de l'équipe CM Aubervilliers 93-BigMat permet au coureur de signer un contrat de stagiaire professionnel avec l'équipe continentale française Big Mat-Auber 93.

Toujours membre du CM Aubervilliers 93-BigMat en 2012 et 2013, il est vainqueur du Grand Prix de Gamaches (Coupe de France DN2) et une nouvelle fois stagiaire chez Auber 93 en 2012. La saison suivante il remporte une étape du Tour des Deux-Sèvres.

En 2014 il change d'équipe, s'engage avec le SCO Dijon[3] et s'adjuge le Grand Prix d'Is-sur-Tille. Il se classe également cinquième du championnat de France espoirs sur route[4].

L'année suivante il empoche le Grand Prix du Cru Fleurie ainsi que la première étape du Tour du Loiret. Premier leader de cette épreuve, il perd le maillot jaune le lendemain à cause d'une cassure à un kilomètre de l'arrivée de la seconde étape mais termine tout de même cinquième du classement général[5],[4]. Au cours de la saison il se classe aussi à la treizième place de Paris-Mantes-en-Yvelines, une épreuve de l'UCI Europe Tour. Intéressés par son profil, les dirigeants de l'équipe continentale luxembourgeoise Differdange-Losch lui proposent un contrat pour 2016[6]. Il s'agit de sa troisième expérience à ce niveau et pour son club du deuxième coureur à passer pro en 2015 après Julien Bernard[7].

En manque de réussite et peu satisfait de sa saison 2016, il ne prolonge pas son contrat avec la formation Differdange-Losch en fin d'année et quitte provisoirement le monde du cyclisme. Il s'engage en 2018 avec le club alsacien du VCU Schwenheim en DN 2[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Juniors hommes : Alliaume Leblond, la surprise », sur ouestfrance.fr, (consulté le 19 octobre 2015)
  2. « Tour de Guadeloupe Junior #4 : Siar en finisseur, Leblond remporte le Tour », sur guadeloupecyclisme.com (consulté le 19 octobre 2015)
  3. Nicolas Gachet, « Alliaume Leblond au SCO Dijon », sur directvelo.com, (consulté le 19 octobre 2015)
  4. a et b Aurélien Méazza, « Alliaume Leblond (SCO Dijon) : « Un gros soulagement » », sur bienpublic.com, (consulté le 3 mars 2018)
  5. « Alliaume Leblond (SCO Dijon) vainqueur à GIEN ! », sur tourduloiret.com, (consulté le 19 octobre 2015)
  6. Frédéric Gachet, « Alliaume Leblond au Team Differdange-Losch », sur directvelo.com, (consulté le 19 octobre 2015)
  7. « SCO Dijon : Leblond chez les pros », sur bienpublic.com, (consulté le 19 octobre 2015)
  8. Nicolas Gachet, « Alliaume Leblond de retour en DN », sur directvelo.com, (consulté le 3 mars 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]