Aliens Act 1793

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L’Aliens Act de 1793, loi des étrangers est nom donné en Angleterre à toute loi relative à la police des étrangers.

La 1re date de 1782. En 1793, lord Grenville fit rendre une loi qui mettait les réfugiés étrangers sous la surveillance de la police et permettait au besoin de les expulser. Renouvelée en 1802, 1816 et 1818, cette loi a été rarement appliquée. Un cas remarquable de son application, cependant, concerne Talleyrand qui, en exil à Londres, est expulsé d'Angleterre fin par le roi George III, en vertu de l’Aliens Act[1].

Source[modifier | modifier le code]

Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Georges Lacour-Gayet (préf. François Furet), Talleyrand, Payot, (1re éd. 1930) (ISBN 2228882968), p. 193