Alfred Berchtold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berchtold.
Alfred Berchtold
Alfred Berchtold (1992) by Erling Mandelmann.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (94 ans)
ZurichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Alfred Berchtold, né en 1925 à Zurich est un historien et écrivain suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il passe sa jeunesse à Paris où il suit le lycée Condorcet. Il vient à Zurich et suit les classes du gymnase où il obtient une maturité classique

En 1944, il vient à Genève, suit des études d'histoire, il obtient sa licence en 1947. Il travaillera durant treize ans à l'élaboration de sa thèse de doctorat, présentée en 1963.

En 1963 il publie La Suisse romande au cap du XXe siècle. Il est le père de Jacques Berchtold

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1973 Quel Tell? : Dossier iconographique de Lilly Stunzi, textes de Alfred Berchtold, Manfred Hoppe, Ricco Labhardt, Jean Rodolphe de Salis, Leo Schelbert, Éditions Payot,
  • 1980 La Suisse romande au cap du XXe siècle, Éditions Payot,
  • 1991 Bâle et l'Europe : une histoire culturelle, Éditions Payot,
  • 1997 Alfred Berchtold : la passion de transmettre : entretiens avec Jean-Louis Kuffer, La Bibliothèque des arts,
  • 1997 Cinq portraits : Euler, Bräker, Pestalozzi, Dufour, Sismondi et le groupe de Coppet, Éditions L'Âge d'homme,
  • 1997 Rencontrer Pestalozzi, Stapferhaus,
  • 1999 Jacob Burckhardt, Éditions L'Âge d'homme,
  • 2000 Emile Jaques-Dalcroze et son temps, Éditions L'Âge d'homme,
  • 2003 Trajectoire de Claude Richoz, 1929-2001 : vocation journaliste, Georg,
  • 2004 Guillaume Tell, résistant et citoyen du monde, Éditions Zoé.

Liens externes[modifier | modifier le code]